Plus de tumeurs pulmonaires chez les persans âgés

Magazine Eleveurs-Online.com

Les tumeurs malignes du poumon (carcinomes pulmonaires) sont rares chez le chat mais ce type de cancer est très agressif. Une étude rétrospective de 39 cas recensés à l’Université vétérinaire de Caroline du Nord s’est penchée sur les facteurs de risque. La plupart de ces cancers sont observés chez des chats âgés, on ne note pas de prédisposition de sexe. Les chats persans sont quatre fois plus représentés que les chats d’autres races. Des métastases étaient présentes dans 80 % des cas : dans les poumons, dans le thorax, au niveau des ganglions lymphatiques satellites et à distance (même dans les doigts parfois). Plus la tumeur initiale est grosse, plus le risque de métastases est important.


Mars 2014 Chats / Elevage / En bref
Buena Media Plus pour Eleveurs-Online.com