Porcelaine - Standard de race FCI 30
© Shutterstock

Porcelaine - Standard de race FCI 30

Standard de race du Porcelaine - Standard FCI N°30

Origine : France.
Date de publication du standard officiel en vigueur : 19.10.1964.
Utilisation : Chien courant.

Classification fci

Groupe 6 Chiens courants, chiens de recherche au sang et races apparentées.
Section 1.2 Chiens courants de taille moyenne.
Avec épreuve de travail.

Aspect general

Chien de petite vénerie très distingué, bien français, indiquant la grande race par tous les détails de sa structure.

Tete

Doit être typique, sèche et finement sculptée, plutôt longue dans son ensemble.

Region cranienne

Crâne

Large à son sommet entre les oreilles, la bosse occipitale arrondie. Le front est plat, le sillon médian doit être marqué sans exagération.

Stop

Cassure sur le chanfrein marquée sans exagération.

Region faciale

Truffe

Bien développée et très noire. Les narines bien ouvertes.

Museau

Museau de bonne longueur, ni carré ni pointu. Le chanfrein, d’abord droit, se termine légèrement busqué.

Lèvres

La lèvre supérieure recouvre la lèvre inférieure sans être ni tombante, ni épaisse. La muqueuse des lèvres est noire.

Yeux

L’oeil, d’un développement normal, doit être d’apparence foncée et bien abrité sous l’arcade sourcilière. Le regard est intelligent et doux.

Oreilles

Fines, bien papillotées, se terminant plutôt en pointe et atteignant la longueur du museau. Leur attache étroite ne doit jamais se placer au-dessus de la ligne de l’oeil.

Cou

Assez long et léger, peut présenter un peu de fanon d’apparence sèche et tendue.

Corps

Dos

Large et droit.

Garrot

Bien sorti.

Rein

Large, très musclé, bien attaché, sans excès de longueur.

Croupe

Un peu oblique; les pointes de la hanche sont bien écartées et légèrement saillantes.

Poitrine

De moyenne largeur, mais bien descendue. Côtes en rapport avec la poitrine ci-dessus décrite, donc plutôt allongées que plates.

Flancs

Un peu relevé, mais plein.

Queue

Bien attachée, assez forte à la naissance, effilée à son extrémité, de moyenne longueur, jamais espiée, portée légèrement incurvée.

Membres

Membres antérieurs

Assez longs, secs mais sans excès de finesse; tendons bien attachés; aplombs bien réguliers.

Epaules

De galopeur, longues, bien inclinées, bien musclées sans être chargées de chair.

Pieds antérieurs

De chien français, donc doigts plutôt allongés et fins, mais bien serrés. Coussinets durs et résistants.

Membres posterieurs

Cuisses

Bien descendues, les muscles étant nettement apparents et secs; moyennement gigotées.

Jarrets

Forts et près de terre, normalement coudés.

Pieds postérieurs

De chien français, donc doigts plutôt allongés et fins, mais bien serrés. Coussinets durs et résistants.

Allures

Vives et gaies. Galop léger et soutenu.

Peau

Fine et souple, marbrée de nombreuse taches noires.

Robe

Qualité du poil

Ras, fin, serré et brillant, aucune dépilation.

Couleur du poil

Très blanche avec des taches orange de forme arrondie ne s’étendant jamais en manteau. Ces taches se superposent ordinairement à d’autres taches noires de pigmentation de la peau. Les mouchetures orange aux oreilles sont très caractéristiques de la race.

Taille

Elle peut varier pour les mâles: entre 55 et 58cm, pour les femelles: entre 53 et 56 cm.

Defauts

Tout écart par rapport à ce qui précède doit être considéré comme un défaut qui sera pénalisé en fonction de sa gravité et de ses conséquences sur la santé et le bien être du chien.

Defauts entrainant l’exclusion:

  • Chien agressif ou peureux.
  • Tout chien présentant de façon évidente des anomalies d’ordre physique ou comportemental sera disqualifié.
  • Manque de type.
  • Tous les défauts nuisant à l’utilisation, tels que le rachitisme, aplombs défectueux à l’excès, allonges insuffisantes.
  • Yeux ou truffe clairs, excès de ladre.
  • Queue espiée.
  • Poil rude ou épais.
  • Manteau.
  • Taches d’un orange trop vif, tirant sur l’acajou, grisâtres ou mêlées de poils noirs. L’orange franc, mais pâle, l’absence même de taches ne sont pas à rechercher, mais ne peuvent être considérées comme éliminatoires.
  • Excès ou manque de taille. Cependant une exception peut être faite pour un mâle qui, excellent par ailleurs, donc susceptible d’être employé comme étalon, atteindrait 60 cm au maximum.

N.b.

  • Les mâles doivent avoir deux testicules d’aspect normal complètement descendus dans le scrotum.
  • Seuls les chiens sains et capables d’accomplir les fonctions pour lesquelles ils ont été sélectionnés, et dont la morphologie est typique de la race, peuvent être utilisés pour la reproduction.