Prolifération de Malassezia sp

Un marqueur de maladie concomitante

Magazine Eleveurs-Online.com

Les Malassezia sont des levures microscopiques qui sont souvent responsables de lésions cutanées chez le chien. Chez le chat, elles ne sont pas considérées comme habituelles. Néanmoins, elles sont souvent associées à la présence de troubles cutanés d’origine allergique (ex : allergie alimentaire), d’une affection virale immunosuppressive ou d’une maladie générale. En 2010 et 2011, une série de 10 cas de prolifération cutanée de Malassezia a été observée à l’École Nationale Vétérinaire d’Alfort. Les lésions siégeaient plus volontiers sur la face, la face ventrale du cou, l’abdomen et les conduits auriculaires. Les symptômes principaux étaient : perte de poils, rougeur cutanée et dermatose croûteuse.

Une étude a aussi été réalisée en région parisienne chez 112 chats de races diverses. La recherche de Malassezia était rarement positive et le nombre de microorganismes observé était systématiquement faible. Pour autant, une culture positive a été recensée chez 83 % des 17 chats de race Devon rex, sphynx, Peterbald et Donkoy. A l’inverse, seulement 15 % des chats en bonne santé d’autres races présentaient des cultures positives. Chez les chats souffrant de troubles cutanés, la prévalence des cultures positives était de 30 %. Cette étude confirme la présence probable de Malassezia chez les chats de race Devon rex et sphynx, et probablement chez les Peterbald et Donkoy.


Mars 2014 Chats / Elevage / Santé
Buena Media Plus pour Eleveurs-Online.com