Bombay, burmèse américain (Bombay, Burmèse américain)

Standard de race

Bombay
Bombay
Burmèse américain
Burmèse américain
Races ou variétés apparentées : Bombay Burmèse américain

Photo

C. Hermeline / BMP

Description Générale

Le Burmese Américain est une race très ancienne originaire du Sud-Est asiatique, découverte en Occident en 1930 quand le Major Thomson ramena aux Etats-Unis une petite chatte appelée Wong-Mau. Dans les années 1970, l’emploi de quelques chats comme Day-Ho Hobo of Saganzure ou Good Fortune Fortunata’s renforça le type du Burmese Américain : tête arrondie, stop marqué, front bombé, yeux ronds et corps compact. Aujourd’hui, il y a tellement de différences entre le Burmese Américain et le Burmese Européen, appelé aussi Anglais, qu’ils sont considérés comme deux races différentes.

Tête

de taille moyenne, la tête est plaisamment arrondie, sans aucune face plane quel que soit l’angle sous lequel on la regarde. Le profil est tout en courbes, avec un front bombé et un break visiblement marqué. Le nez est légèrement busqué et renflé.

Museau

court et large, le museau est rond. Le menton est ferme et rond, témoignant d’une occlusion dentaire appropriée.

Yeux

grands et bien espacés l’un de l’autre, les yeux sont ronds. La couleur va du cuivre au doré, avec une préférence pour le cuivre.

Oreilles

de taille moyenne, larges à la base et légèrement arrondies au bout, les oreilles sont bien espacées et légèrement inclinées vers l’avant.

Encolure

de taille moyenne à courte, l’encolure est bien développée.

Corps

de format cobby, le Burmese Américain a un corps compact avec une cage thoracique bien ouverte. D’un poids surprenant pour sa taille, il a les épaules et les hanches arrondies. L’ossature et la musculature sont robustes.

Pattes

moyennes, les pattes sont proportionnées au corps.

Pieds

arrondis et de taille moyenne.

Queue

de longueur moyenne, jamais courte ni en fouet, la queue va en s’amincissant jusqu’à un bout arrondi.

Robe

courte, fine, bien couchée sur le corps et satinée, la fourrure met particulièrement bien en valeur la musculature du Burmese Américain. Des tolérances sont acceptées pour la couleur et la texture de la robe chez les chatons et les jeunes chats.

Couleur

tous les Burmeses Américains, quelle que soit leur couleur de base, sont sépia. Ce patron particulier éclaircit la couleur du corps en un léger dégradé de nuances délicates et chaudes, laissant le dos et les extrémités (oreilles, museau, pattes et queue) plus foncées.

Pénalités

Front plat.
Ossature fine.
Queue en fouet.
Texture de poil grossière ou fourrure ouverte.

Refus de tout titre

Taches blanches. Yeux verts.
Type trop proche de l’Exotic Shorthair.
Yeux ou menton protubérants.
Fautes et défauts généraux éliminatoires en exposition.

Date de Mise à Jour sur Eleveurs-Online

24 Mai 2005


Newsletter Eleveurs-Online

Recevez notre lettre d'information en cliquant sur le bouton

Inscription newsletter