Bobtail Japonais - Standard de race
© Shutterstock

Bobtail Japonais - Standard de race

Standard de race du Bobtail Japonais - Standards LOOF – version applicable au 1/01/2020

Introduction

L’art nippon témoigne de la présence ancestrale au Japon d’élégants chats à la queue en pompon. La Seconde guerre mondiale donna l’occasion aux Occidentaux de découvrir le Japanese Bobtail, mais il faut attendre la fin des années 1960 pour que commencent les premières importations vers les Etats-Unis. En 1968, Elizabeth Freret importe les trois premiers Japanese Bobtails, bientôt suivis par d’autres sujets avec la même expression orientale dans leur regard et la même curieuse petite queue enroulée. La race fut reconnue en 1976.

Le Japanese Bobtail est un chat remarquable avec sa petite queue en pompon qui ressemble à celle d’un lapin.

Il existe en deux variétés, une à poil court et une à poil mi-long.

Tête

La tête forme, vue de face, un triangle équilatéral presque parfait avec des courbes douces et des pommettes hautes. Le nez est assez long et bien défini par deux lignes parallèles. De profil, le front est légèrement arrondi descendant sur une déclivité concave au niveau de la naissance du nez.

Museau

Il est relativement large et arrondi, avec un pinch bien marqué et visible. Il n’est ni pointu ni massif. Le menton est fort.

Yeux

Grands, plus ovales que ronds, ils sont bien ouverts et expressifs. De profil, ils sont nettement en biais. Le globe oculaire ne doit pas être enfoncé dans les orbites ou dans le front. Toutes les couleurs sont acceptées à condition qu’elles s’accordent avec la robe. Les yeux bleus ou impairs sont fréquents chez les chats bicolores et les blancs.

Oreilles

Grandes, bien dressées et expressives, elles forment, vues de face, un angle droit avec la tête. Jamais dirigées vers l’extérieur, elles donnent, au repos, l’impression d’être inclinées vers l’avant.

Encolure

Ni trop longue ni trop courte, l’encolure est en harmonie avec le corps.

Corps

De format semi-foreign, le corps est long, mince et élégant sans être tubulaire. Les lignes sont nettes et bien dessinées. Le dos est droit.

Pattes

En harmonie avec le corps, les pattes sont hautes et fines sans être fragiles ou délicates. Les postérieurs sont plus hauts que les antérieurs et fortement angulés. Les aplombs avant/arrière sont bien parallèles.

Pieds

Petits et ovales.

Queue

La queue est naturellement enroulée sur elle-même de manière à former un pompon. Portée assez haut quand le chat est détendu, elle peut être souple ou rigide. Les poils sont suffisamment longs pour cacher complètement la structure osseuse.

Robe et texture

Japanese Bobtail poil court

La fourrure fine et soyeuse est de longueur courte à moyenne avec très peu de sous-poil.

Japanese Bobtail poil long

La fourrure fine et soyeuse est de longueur moyenne à longue avec très peu de sous-poil. Il peut y avoir une collerette. Le poil tombe naturellement sur les flancs et flotte en formant des culottes à l’arrière des postérieurs.

Couleur et motif

Les chats de couleurs solides doivent avoir une robe unie et profonde, du bout de chaque poil jusqu’à la racine. Chez les chats bicolores et tricolores, appelées « Mi-Ké », les taches doivent être suffisamment distinctes et contrastées pour donner un effet spectaculaire. Une préférence notable est donnée à ces couleurs.

Pénalités

  • Tête courte ou ronde.
  • Corps massif.
  • Queue pas assez enroulée ou pompon détaché du corps.
  • Refus de tout titre
  • Absence de queue ou queue normale.

Disqualification

Fautes et défauts généraux éliminatoires en exposition