Symptômes de l’insuffisance pancréatique exocrine

L’insuffisance pancréatique exocrine (IPE) est une affection plutôt rare chez le chat mais de plus en plus diagnostiquée depuis que des tests de diagnostic enzymatique sont disponibles. La symptomatologie n’avait pas été décrite sur un grand nombre de cas jusqu’à la parution d’un travail qui reprend les dossiers de 150 chats souffrant d’IPE. L’âge moyen des patients était de 8,1 ans. Le score d’état corporel médian était de 3/9 (inférieur à la normale). Sur les 119 chats chez qui cet examen a été pratiqué, 92 présentaient une carence en vitamine B12 (hypocobalaminémie).

Cliniquement, le signe le plus remarquable est une perte de poids importante (médiane : 1,4 kg). Cet amaigrissement est rapporté dans 91 % des cas. Les autres symptômes les plus fréquents sont : selles molles (62 %), pelage terne (50 %), anorexie (45 %), augmentation de l’appétit (42 %), dépression (40 %), diarrhée aqueuse (28 %), vomissements (19 %). Une seconde affection était constatée chez 58 % des chats : maladie inflammatoire chronique de l’intestin (21 %), diabète sucré (14 %), pancréatite (11 %), lipidose hépatique (6 %). Un traitement à base d’enzymes pancréatiques a été mis en place chez 102 chats avec une bonne réponse dans 66 % des cas et une réponse partielle pour 24 % des animaux. En conclusion, une insuffisance pancréatique peut être soupçonnée lors de perte de poids mais contrairement une idée reçue, la diarrhée n’est pas systématique.


Mars 2014 Chats / Elevage / Santé
Buena Media Plus pour Eleveurs-Online.com