Informations sur le chien de race Dogue Argentin

Informations générales


© Eric Isselée - Fotolia
Origine : Argentine
Autre nom courant : Dogo argentino
Historique : Cette race est originaire de la province de Cordoba, qui est située au centre de la région méditerranéenne de la république Argentine. Elle fut créée par le Dr. Antonio Nores Martinez, un médecin membre d’un ancienne famille indigène. En 1928, par passion pour les chiens, peut-être aussi par tradition familiale, il fixa dans un standard l’aspect caractéristique de cette nouvelle race qu’il appela Dogue Argentin. Au départ, il croisa méthodiquement divers chiens de race pure avec l’ancien chien de combat de Cordoba, un chien fort et vigoureux, mais de caractère encore instable et génétiquement mal défini. Cette race locale, produit de croisements entre des Mastiffs, des Bouledogues et des Bull Terriers était renommée et fortement appréciée par les amateurs de combats de chiens ; à cette époque, ces combats étaient très populaires dans toutes les classes de la société. Grâce à une sélection sévère et à des études de caractère minutieuses, le Dr. Nores Martinez atteint le but qu’il s’était fixé en obtenant une première famille à hérédité stable. Au début, ce chien fut considéré uniquement comme chien de combat. Mais le Dr. Nores Martinez étant un chasseur passionné employa ces chiens lors d’une de ses habituelles randonnées de chasse. Les chiens de cette nouvelle race firent alors montre d’une telle aptitude qu’ils devinrent le centre d’intérêt de ces parties de chasse. Ainsi ce chien devint rapidement un excellent chien de chasse pour gros gibier. Au cours des ans, il s’adapta encore une fois à une nouvelle tâche en devenant le compagnon noble et loyal et le protecteur insurpassable de ses maîtres. Sa force, sa ténacité, son odorat très fin et son courage le désignent comme le meilleur parmi les chiens de chasse au sanglier, au pécari, au puma et à d’autres prédateurs qui infestent les vastes et différentes régions du territoire argentin. Son équilibre harmonieux et son excellente musculature athlétique le rendent apte à supporter de longues marches dans n’importe quelles conditions atmosphériques et à soutenir de durs combats avec la proie qu’il a chassée. Le 21 mai 1964 le Dogo argentino a été reconnu par la Société de cynologie argentine et par la Société rurale argentine qui lui a ouvert son livre des origines. Le 31 juillet 1973, grâce aux efforts infatigables du Dr. Augustin Nores Martinez, frère du créateur de la race, le Dogo argentino a été accepté par la Fédération cynologique internationale (FCI) en tant que première et unique race argentine.
Aspect général : Molossoïde de type normal, mésomorphe, aux membres longs ; sans être un géant, mais sa bonne taille reste moyenne dans les proportions recherchées. Son aspect est harmonieux ; il est robuste grâce à sa puissante musculature qui transparaît à travers sa peau solide et élastique fermement appliquée au corps grâce à des tissus sous-cutanés pas trop lâches. Sa démarche est calme, mais ferme ; il est intelligent et ses réactions rapides et adroites soulignent son fond de caractère joyeux. Il est fidèle et affectueux; sa couleur blanche est remarquable; ses aptitudes physiques en font un vrai athlète.