Berger Américain Miniature - Standard de race FCI 367
© Shutterstock

Berger Américain Miniature - Standard de race FCI 367

Standard de race du Berger Américain Miniature - Standard FCI N°367

Traduction : Iris Borianne (Langue faisant foi : EN).
Origine : Etats-Unis d’Amérique.
Patronage : Hongrie
Date de publication du standard officiel en vigueur : 04.09.2019.

Utilisation

Chien de berger utilisé dans les fermes et les ranchs.

Classification fci

  • Groupe 1 Chiens de berger et de Bouvier (sauf chiens de bouvier suisses)
  • Section 1 Chiens de berger
  • Sans épreuve de travail.

Bref apercu historique

Né en Californie à la fin des années 1960, le Berger miniature américain est issu de petits Bergers australiens sélectionnés de manière à favoriser leur petite taille, leur tempérament dynamique et leur intelligence.

La race fut inscrite pour la première fois à l’American Stock Dog Registry en 1980 sous le nom de Berger miniature australien. Dès le début des années 1990, le Berger miniature australien jouissait déjà d’une popularité nationale, faisant l’objet de nombreuses expositions consacrées aux races rares. MASCUSA, le premier club et registre dédié au Berger miniature australien, fut créé en 1990 avant d’être légalement constitué en 1993. En mai 2011, la race fut inscrite au Foundation Stock Service de l’American Kennel Club sous le nom de Berger miniature américain. Le « Miniature American Shepherd Club of the USA » (MASCUSA), affilié à l’American Kennel Club, est le club national officiel de la race.

Le Berger miniature américain est employé pour rassembler le petit bétail comme les moutons et les chèvres, mais dispose par ailleurs des qualités requises pour s’occuper du gros bétail. En outre, sa petite taille est très appréciée car elle facilite l’utilisation du Berger miniature américain comme chien de compagnie.

L’intelligence, la loyauté et la taille du Berger miniature américain en font un compagnon de voyage idéal particulièrement prisé des amoureux de manifestations hippiques. C’est ainsi que la popularité de la race s’est progressivement étendue aux quatre coins du pays. Le Berger miniature américain est aujourd’hui bien établi aux EtatsUnis et à l’étranger. La polyvalence et l’aspect remarquable de ce Berger de petite taille, aussi à l’aise dans un ranch qu’à la ville, lui confèrent une identité unique.

Aspect general

Le Berger miniature américain est un chien de troupeau de petit format originaire des Etats-Unis, ni trop haut ni trop bas, au corps légèrement plus long que haut et à l’ossature modérée et proportionnée à sa taille. Ses mouvements sont fluides, faciles et équilibrés. Doté d’une agilité exceptionnelle, fort et endurant, il est apte à travailler sur les terrains les plus divers. Son énergie et sa grande polyvalence font du Berger miniature américain un chien hautement athlétique, remarquablement intelligent et désireux de plaire à ses maîtres. Il se révèle être un compagnon loyal et un travailleur docile, comme l’indique son regard attentif. Le poil double, modérément long et grossier, est soit unicolore, soit merle, marqué ou non de blanc et/ou de feu (cuivre). Il est de coutume que la queue du Berger miniature américain soit écourtée ou naturellement courte.

Proportions importantes

La longueur du corps, mesurée depuis la pointe de l’épaule jusqu’à la pointe de la fesse, est légèrement supérieure à la hauteur au garrot de la pointe supérieure de l’omoplate jusqu’au sol. Morphologie : construction solide, à l’ossature modérée et proportionnée à la taille et au format de l’individu. Une constitution charpentée, mais non grossière, est un signe de virilité chez les mâles. Les femelles doivent avoir une allure féminine sans pour autant présenter une ossature légère. Dans l’ensemble, la construction du Berger miniature américain doit dégager une impression de profondeur et de force mais non de lourdeur.

Comportement / caractere

Très intelligent, le Berger miniature américain est avant tout un chien de travail doté d’un fort instinct pour la conduite et la garde du troupeau. Compagnon idéal, sa polyvalence et ses facultés d’apprentissage lui permettent d’accomplir avec enthousiasme et brio les tâches qui lui sont confiées. Quoique réservé vis-à-vis des inconnus, le Berger miniature américain ne doit jamais se montrer timide. Travailleur résilient et persévérant, il sait adapter son comportement et son exaltation en fonction de la tâche à accomplir. Le Berger miniature américain est un compagnon protecteur, bon, dévoué et loyal envers sa famille.

Tete

Region cranienne

Crâne

Le haut du crâne est plat voire légèrement arrondi, laissant parfois entrevoir la protubérance occipitale. Le crâne est aussi large que long.

Stop (dépression fronto-nasale)

Modéré mais marqué.

Region faciale

Truffe

Couleur rouge chez les sujets à robe rouge-merle ou rouge, elle est noire chez les sujets à robe bleu-merle ou noire. La truffe est de préférence entièrement pigmentée. Toute dépigmentation partielle de la truffe constitue un défaut, voire un défaut grave lorsque la dépigmentation atteint 25 à 50% de la truffe.

Museau

Modérément large et épais, il va en s’amenuisant progressivement vers son extrémité arrondie sans pour autant paraître lourd, carré, en sifflet ou fuyant. Sa longueur est égale à celle du crâne. Vus de profil, les axes longitudinaux supérieurs du crâne et du chanfrein sont légèrement convergents, la partie antérieure du crâne s’inclinant légèrement en direction de la truffe.

Lèvres

Assorties à la couleur de la robe et bien jointives.

Mâchoires/dents

Articulé en ciseaux complet et régulier. Les sujets dont certaines dents sont cassées, manquantes ou décolorées suite à un accident ne doivent pas être pénalisés. Tout prognathisme supérieur ou inférieur constitue un défaut entraînant l’exclusion.

Yeux

Insérés obliquement, en forme d’amande, ils sont proportionnés à la taille de la tête et ne sont ni saillants ni enfoncés dans leur orbite Les yeux sont soit vairons, soit de même couleur. Les couleurs suivantes sont autorisées quelle que soit la robe : marron, bleu, noisette, ambre ou toute combinaison de ces couleurs, y compris les mouchetures et marbrures. Le pourtour des paupières est entièrement pigmenté de rouge chez les sujets à robe rouge ou rougemerle, il est rigoureusement noir chez les sujets noirs ou bleu-merle. L’expression est vive, attentive et intelligente. Le regard peut être réservé voire méfiant vis-à-vis des étrangers.

Oreilles

Triangulaires, de taille modérée, attachées haut sur la tête. Lorsque le sujet est attentif, les oreilles se replient vers l’avant ou sont en rose sur les côtés. Les oreilles dressées et pendantes sur toute leur longueur constituent un défaut grave.

Cou

Ferme, bien défini et proportionné au corps. Modérément long et légèrement arqué au niveau de son bord dorsal; bien inséré entre les épaules.

Corps

Ferme et tonique.

Ligne du dessus

Le dos est ferme et droit du garrot jusqu’aux hanches aussi bien en station debout qu’en mouvement.

Garrot

Les omoplates sont longues, plates, assez rapprochées au niveau de leur attache au garrot et bien relâchées.

Dos

Ferme et droit du garrot jusqu’aux hanches aussi bien en station debout qu’en mouvement.

Rein

Fort et large vu du dessus.

Croupe

Modérément oblique.

Poitrine

Pleine et profonde, descendue jusqu’aux coudes, avec des côtes bien cintrées.

Ligne du dessous et ventre

Ligne du dessous modérément levrettée.

Queue

La queue est de préférence courte naturellement, ou écourtée. Lorsqu’elle est écourtée, il doit subsister un moignon rectiligne dont la longueur ne doit pas excéder trois (3) pouces (dans les pays où cette pratique n’est pas interdite par la loi).

Laissée naturelle, la queue pend en formant une légère courbe lorsque le sujet est au repos. Quand le chien est excité ou en mouvement, la queue est portée relevée et fortement recourbée.

Membres

Membres anterieurs

Vue d’ensemble

Les antérieurs sont toniques et proportionnés aux postérieurs. Les antérieurs sont bien d’aplomb, perpendiculaires au sol, droits et forts. L’os présente une coupe transversale ovale plutôt que ronde.

Epaule

Les omoplates sont longues, plates, assez rapprochées au niveau de leur attache au garrot et bien relâchées.

Bras

L’humérus présente une longueur égale à celle de l’omoplate et forme avec cette dernière un angle d’environ 90°.

Coude

L’articulation du coude est équidistante du sol et du garrot. Vu de profil, le coude doit être situé à l’aplomb du garrot. Les coudes sont bien appliqués aux côtes, jamais décollés.

Avant-bras

Droit et fort. L’os présente une coupe transversale ovale plutôt que ronde.

Métacarpe

Court, épais et fort mais néanmoins souple ; très légèrement oblique vu de profil.

Pieds antérieurs

Ovales et compacts, avec des doigts bien serrés et bien cambrés, des coussinets épais et coriaces, des ongles courts et durs. Les ongles admettent toute combinaison de couleur. L’ablation des ergots est recommandée (sauf dans les pays où cette pratique est interdite par la loi).

Membres posterieurs

Vue d’ensemble

L’écartement des postérieurs est à peu près égal à celui des antérieurs au niveau des épaules. L’angulation du bassin et du fémur est égale à celle de l’omoplate et du bras, c’est-à-dire proche des 90°.

Cuisse

Bien musclée, mais pas trop.

Grasset (genou)

Clairement défini.

Jarret

Court, modérément coudé de manière que les métatarses soient perpendiculaires au sol.

Métatarses

Courts, perpendiculaires au sol vus de profil et parallèles entre eux vus de l’arrière.

Pieds postérieurs

Ovales et compacts, avec des doigts bien serrés et bien cambrés, des coussinets épais et solides, des ongles courts et durs. Les ongles admettent toute combinaison de couleur. L’ablation des ergots est recommandée (sauf dans les pays où cette pratique est interdite par la loi).

Allures

Les allures sont fluides, dégagées et faciles, révélant l’agilité de mouvement du Berger miniature américain. Les foulées sont régulières et couvrent bien le terrain. Les antérieurs et postérieurs se meuvent parallèlement entre eux dans l’axe longitudinal du corps. Au fur et à mesure que le chien prend de la vitesse, les pieds antérieurs et postérieurs convergent vers la ligne centrale de gravité du corps, tandis que le dos reste ferme et droit. Au trot, le cou se porte naturellement vers l’avant, la tête se trouvant ainsi presque au niveau de la ligne du dessus voire légèrement plus haut. Le Berger miniature américain doit être agile et capable de changer instantanément de direction ou d’allure.

Peau

Modérément épaisse et lâche.

Robe

Dans l’ensemble, la robe doit donner une impression de modération. Le poil est de texture moyenne, raide à ondulé, imperméable et moyennement long. La densité du sous-poil varie en fonction du climat.

Qualité du poil

La tête et la partie antérieure des membres sont recouvertes d’un poil court et lisse. Des franges modérément fournies garnissent l’arrière des antérieurs et la culotte. Le jabot et la crinière, modérés, sont plus fournis chez les mâles. Le poil doit être laissé au naturel, à l’exception des oreilles, des pieds, de l’arrière des jarrets, des métacarpes et de la queue dont on admet qu’ils soient toilettés. Les moustaches sont de préférence laissées naturelles. Toute robe atypique constitue un défaut grave.

Couleur du poil

Fond de la robe

Les couleurs de robes sont variées et propres à chaque individu. On admet, sans ordre de préférence, les couleurs suivantes : noir, bleu-merle, rouge, rouge et foie ou foie-merle. Les robes merles doivent présenter des marbrures, des mouchetures ou des tachetures. On admet que le sous-poil soit légèrement plus clair que le poil de couverture. Les marques asymétriques ne constituent pas un défaut.

Marques feu

Les marques feu ne sont pas obligatoires mais lorsqu’elles sont présentes, toutes les combinaisons sont autorisées aux endroits suivants : autour des yeux, sur les pieds, les membres, la poitrine, le museau, l’intérieur du cou, la face, face interne de l’oreille, sur la ligne du dessous, sous la racine de la queue et/ou sur la culotte. Les nuances feu se déclinent du beige-crème aux reflets rouille profonds, aucune n’étant préférable aux autres. Sur la face, les membres, les pieds et la culotte, on admet que les marques feu se confondent avec les bigarrures ou avec le fond de la robe.

Marques blanches

Les marques blanches ne sont pas obligatoires mais lorsqu’elles sont présentes, elles ne doivent pas être envahissantes. La présence de mouchetures sur les marques blanches est autorisée. En tête, le blanc ne doit jamais prédominer.

Le pourtour des yeux est rigoureusement pigmenté : chez les sujets à robe rouge-merle ou rouge, il est pigmenté de rouge ; noir chez les sujets à robe bleu-merle ou noire. Il est préférable que les oreilles soient intégralement pigmentées. Toutes les combinaisons de marques blanches sont autorisées aux endroits suivants : museau, joues, haut du crâne, liste en tête, cou (collier partiel ou total), poitrine, ventre, antérieurs, partie inférieure des postérieurs (jusqu’aux jarrets) et/ou grasset (discrètement souligné par les marques blanches).

De profil, on admet qu’un peu de blanc puisse dépasser de la ligne du dessous, à condition de ne pas remonter de plus d’un pouce au-dessus des coudes. La présence d’un collier blanc ne doit pas empiéter sur le garrot. On admet que la queue naturelle (non coupée) soit marquée de blanc au niveau de sa pointe.

Taille et poids

Hauteur au garrot

Mâles : de 35,5 cm à 46 cm (pointe du garrot)
Femelles : de 33 cm à 43,5 cm inclus (pointe du garrot)

Poids

Le poids idéal d’un individu dépend de sa taille, de son sexe et de sa morphologie.

Defauts

Tout écart par rapport à ce qui précède doit être considéré comme un défaut qui sera pénalisé en fonction de sa gravité et de ses conséquences sur la santé et le bien-être du chien et sur sa capacité à accomplir son travail traditionnel.

Defauts graves

  • Robe atypique.
  • Oreilles dressées ou pendantes sur toute leur longueur.
  • Truffe dépigmentée de 25 à 50%.
  • Oreille marquée de blanc à plus de 25%.

Defauts entrainant l’exclusion

  • Chien agressif ou peureux.
  • Tout chien présentant de façon évidente des anomalies d’ordre physique ou comportemental.
  • Taille inférieure à 35,5 cm ou supérieure à 46 cm pour les mâles ; taille inférieure à 33 cm ou supérieure à 43,5 cm pour les femelles. Les tailles minimales préconisées dans le présent standard ne s’appliquent pas aux mâles et femelles âgés de moins de six mois.
  • Truffe dépigmentée à plus de 50%.
  • Prognathisme supérieur ou inférieur.
  • Toute couleur non admise dans le présent standard ou panachure sur le corps, c’est-à-dire toute tache ou plaque blanche voyante et isolée située entre le garrot et la queue, sur le dos ou sur les côtés entre les coudes et l’arrière des postérieurs.

N.b.

  • Les mâles doivent avoir deux testicules d’aspect normal complètement descendus dans le scrotum.
  • Seuls les chiens sains et capables d’accomplir les fonctions pour lesquelles ils ont été sélectionnés, et dont la morphologie est typique de la race, peuvent être utilisés pour la reproduction.