Berger Du Caucase - Standard de race FCI 328

Berger Du Caucase - Standard de race FCI 328
© Shutterstock
Standard de race du Berger Du Caucase - Standard FCI N°328

Traduction : Jennifer Mulholland
Origine : URSS.
Patronage : Russie
Date de publication du standard officiel en vigueur : 13.10.2010.
Utilisation : Chien de berger et de garde.

Classification fci

Groupe 2 Chiens de type Pinscher et Schnauzer – Molossoïdes - Chiens de montagne et de bouvier suisses.
Section 2.2 Molossoïdes type montagne.
Sans épreuve de travail.

Bref apercu historique

On considère que les origines de la race se trouvent parmi les anciens chiens de Caucase.

L’implantation de la race couvre les territoires depuis la chaîne des montagnes de Caucase jusqu’aux régions de steppes de la Russie du Sud.

L’évolution de la race n’est pas seulement le résultat de la sélection naturelle mais aussi de l’influence des populations qui ont habité la région de Caucase. Historiquement les Bergers de Caucase ont été utilisé pour la surveillance et la protection des troupeaux et des habitations contre les animaux sauvages et des prédateurs. La première mention de grands chiens de type molossoïde utilisés par l’armée du Tsar arménien, Tigran II, date du 1er siècle avant J.C. Le travail de sélection a débuté en URSS dans les années 1920.

Les qualités obligatoires telles que la force physique, l’assurance, le courage, l’ouïe très développée, une vision excellente ainsi qu’une robe dense et imperméable ont été cultivées lors de la procédure de sélection. Toutes ces qualités plus l’endurance favorisent l’utilisation du Berger de Caucase dans toutes conditions climatiques y compris les plus sévères.

Aspect general

Le Berger de Caucase est un chien de construction harmonieuse, de grande taille, puissant avec une bonne ossature et une musculature très développée ; le format est légèrement rectangulaire.

Le dimorphisme sexuel est bien prononcé. Les mâles ont un type masculin marqué avec un garrot bien développé et une tête plus grande par rapport aux femelles. Ils sont également plus massifs, plus grands et ont souvent un corps plus court que les femelles. Chez les chiens ayant un poil plus long, la crinière est bien prononcée.

Proportions importantes

La longueur du corps est supérieure à la hauteur au garrot de 3 – 8%. La longueur des membres antérieurs est en moyenne de 50 – 52% de la hauteur au garrot. Le rapport longueur du crâne/longueur du museau est de 3:2.

Comportement / caractere

Equilibré, actif, plein d’assurance, courageux et indépendant. Le Berger de Caucase est dévoué à son maître ; c’est un excellent chien de garde.

Tete

Region cranienne

La tête est grande, massive et large au niveau des zygomatiques. Vue de dessus, la tête ressemble à un coin avec une base large.

Crâne

Massif et large ; le front est presque plat avec un sillon visible mais pas profond. Les arcades sourcilières sont développées mais pas saillantes. La protubérance occipitale n’est pas visible.

Stop

Visible mais pas nettement marqué.

Region faciale

Truffe

Large, noire et avec les narines correctement ouvertes : vue de profil, elle ne dépasse pas le museau. chez les chiens unicolores, tachetés ou pies la truffe noire est recherchée mais pas obligatoire (une truffe de couleur bleu ou marron génétique n’est pas admis).

Museau

Large et haut, diminuant graduellement vers la truffe ; avec mâchoires et menton forts ; bien profond et bien rempli sous les yeux. Le dessus du museau est large. Les lignes supérieures du museau et du crâne sont parallèles.

Lèvres

Fortes, serrées et bien pigmentées.

Mâchoires/dents

Les dents doivent être saines, blanches, fortes ; les incisives sont bien serrées et alignées. articulé en ciseaux ou bord à bord avec dentition complète (42 dents). les incisives ou canines qui sont endommagées, cassées ou arrachées qui n’affectent pas le mordant ne sont pas pénalisées, tout comme l’absence des pm1.

Joues

Bien développées et accentuées par les muscles masséters très prononcés.

Yeux

De taille moyenne, de forme ovale, pas trop enfoncés, écartés et en position oblique. De couleur marron, de nuances différentes allant de marron foncé à noisette.

Oreilles

De taille moyenne, épaisses, de forme triangulaire, naturellement pendantes, attachées haut et écartées. La face intérieure de l’oreille est couchée contre la joue. Dans le pays d’origine les oreilles sont traditionnellement coupées. Les oreilles non coupées ont la même valeur.

Cou

De longueur moyenne, puissant, porté bas ; coupe transversale ronde. La crête est prononcée surtout chez les mâles.

Corps

Très bien développé dans toutes les dimensions ; large, bien musclé et bien proportionné.

Garrot

Bien prononcé, modérément long. La hauteur au garrot est légèrement supérieure la hauteur à la croupe.

Dos

Large, droit, bien soutenu.

Rein

Court, large, légèrement harpé.

Croupe

Modérément longue, large, arrondie, inclinée légèrement vers la base de la queue.

Poitrine

Longue, large, bien cintrée, haute et bien descendue ; de forme large et ovale (coupe transversale). Côtes bien cintrées ; les fausses côtes sont longues. Le poitrail est prononcé.

Ligne de dessous et ventre

Modérément relevé vers l’arrière.

Queue

Attachée haut, en forme de faucille ou en anneau. Au repos elle retombe vers le bas, atteignant le jarret. Quand le chien est en éveil, elle peut être portée au-dessus de la ligne du dos.

Membres

Membres anterieurs

Vue d’ensemble

Bien musclés. Vus de devant, les antérieurs sont droits, parallèles et bien écartés.

Epaules

Fortement musclées. Modérément longues, larges, inclinées pour former un angle d’environ 100° avec le bras. L’omoplate est couchée contre la cage thoracique.

Bras

Forts et musclés, bien placés contre la cage thoracique.

Coudes

Placés bien en arrière et parallèles ; tournant ni en dedans ni en dehors.

Avant-bras

Droits, massifs, modérément longs, bien musclés ; ronds en coupe transversale.

Métacarpes

Courts, massifs ; presque droits vus de devant et de profil.

Pieds antérieurs

Grands, de forme arrondie, bien cambrés et serrés.

Membres postérieurs

Vue d’ensemble

Vus de derrière : placés droit et parallèles et modérément ouverts. Vus de profil, les articulations des grassets et des jarrets sont suffisamment angulés. Ne doit pas être campé des postérieurs.

Cuisses

Larges, bien musclées et modérément longues.

Grassets

Suffisamment angulés.

Jambes

Larges, bien musclées et modérément longues.

Articulation du jarret

Large et sèche, suffisamment bien angulée : solide, ne tournant ni en dedans ni en dehors.

Métatarses (jarrets)

Pas longs, massifs ; vus de devant et de profil, presque droits.

Pieds postérieurs

Grands, de forme arrondie, bien cambrés et serrés.

Allures

Dégagées, élastiques, d’une cadence tranquille avec une bonne propulsion des postérieurs. Les articulations sont stables et le mouvement bien coordonné. L’allure typique est le trot. Le garrot et la croupe doivent être au même niveau et la ligne du dos doit rester relativement soutenue.

Peau

Epaisse, suffisamment élastique, sans plis ni rides.

Robe

Qualité du poil

Poil droit, grossier, écarté avec un sous-poil fortement développé. La longueur du poil de couverture et du souspoil ne doit pas être inférieure à 5 cm. Sur la tête et les antérieurs le poil est plus court et plus dense. Sur toute la queue le poil est dense avec une apparence de fourrure épaisse. Le poil long de couverture forme des « touffes » sur les oreilles, une « crinière » autour du cou et des « culottes » sur la face arrière des cuisses.

Couleur du poil

Toute couleur uniforme, pie ou tachetée, à l’exception du noir, du noir dilué, le noir dans quelconque combinaison ainsi que du bleu ou du marron foie génétiques.

Taille

Hauteur au garrot

Mâles

Hauteur idéale 72 – 75 cm.
Minimum : 68 cm.

Femelles

Hauteur idéale 67 – 70 cm.
Minimum : 64 cm.

Un gabarit plus important est accepté tant que l’ensemble reste harmonieux.

Poids

Mâles : Minimum 50 kg.
Femelles : Minimum 45 kg.

Defauts

Tout écart par rapport à ce qui précède doit être considéré comme un défaut qui sera pénalisé en fonction de sa gravité et de ses conséquences sur la santé et le bien être du chien.

  • Construction trop légère ou trop grossière.
  • Manque d’assurance.
  • Déviations du dimorphisme sexuel.
  • Tête petite par rapport au corps ; tête légère, étroite, longue, grossière, lourde ou en forme de pomme.
  • Stop trop marqué.
  • Museau : descendant, concave ou pointu.
  • Dents trop petites, trop écartées ; incisives non alignées ; toute déviation par rapport à la formule dentaire (sauf absence des PM1).
  • Zygomatiques pas suffisamment prononcées.
  • Yeux grands, proéminents ; de couleur trop pâle ; conjonctive visible, paupières lâches.
  • Oreilles grandes ; minces ou attachées trop bas.
  • Ligne de dessus ensellée ou voussée ; rein long, affaissé ou harpé ; croupe plus haute que le garrot.
  • Corps carré, trop « cob » ; trop long ; étroit devant et derrière ; membres trop longs ; poitrine trop courte, plate ou pas suffisamment descendue ; croupe courte ou avalée.
  • Queue très écourtée.
  • Ossature, muscles et ligaments des articulations faibles.
  • Angulations incorrectes.
  • Avant-bras arqués.
  • Allures irrégulières.
  • Manque de propulsion des postérieurs.
  • Poil trop doux ; ondulé ; poil de couverture trop court ou absence de sous-poil.

Defauts entrainant l’exclusion

  • Chien agressif ou peureux.
  • Tout chien présentant de façon évidente des anomalies d’ordre physique ou comportemental sera disqualifié.
  • Toute déviation de l’articulé requis.
  • Formule dentaire incomplète (absence de toute dent sauf les M3 ou PM1).
  • Entropion.
  • Yeux vairons ; bleu foncé ; verdâtres ou yeux de couleurs différentes. Queue coupée.
  • Amble constant ou l’impossibilité d’apprécier les allures.
  • La couleur noire dans toutes les combinaisons : uniforme, pie, tachetée ou manteau (à l’exception d’un masque).
  • Bleu génétique de toute combinaison ou nuance.
  • Pigmentation bleu-gris sur la truffe, les lèvres ou les paupières.
  • Marron génétique de toute combinaison ou nuance.
  • Pigmentation marron génétique sur la truffe, les lèvres ou les paupières.
  • Marques de feu (fauve) sur les robes noires, bleu ou marron.
  • Hauteur inférieure à la hauteur minimum.
  • Fortes déviations du dimorphisme sexuel chez les mâles.

N.b.

  • Les mâles doivent avoir deux testicules d’aspect normal complètement descendus dans le scrotum.
  • Seuls les chiens sains et capables d’accomplir les fonctions pour lesquelles ils ont été sélectionnés, et dont la morphologie est typique de la race, peuvent être utilisés pour la reproduction.