Chien Courant Du Smaland - Standard de race FCI 129

Chien Courant Du Smaland - Standard de race FCI 129
© Shutterstock

Standard de race du Chien Courant Du Smaland - Standard FCI N°129

Traduction : Iris Borianne. Langue faisant foi (EN).
Origine : Suède.
Date de publication du standard officiel en vigueur : 22.08.2017.

Utilisation

Chien courant qui donne de la voix et est utilisé pour chasser le lièvre et le renard. Il ne s’agit pas d’un chien de meute et il n’est jamais employé pour chasser le cerf.

Classification fci

Groupe 6 Chiens courants, chiens de recherche au sang et races apparentées.
Section 1.2 Chiens courants de taille moyenne.
Avec épreuve de travail.

Bref apercu historique

Une grande variété de chiens courants existait au 19ème siècle dans le comté de Småland. Certains, des descendants de chiens courants allemands, polonais et baltes, accompagnèrent les soldats de retour au Småland après les grandes guerres (1611–1718). Les croisements entre ces chiens et des chiens de ferme locaux de type spitz ainsi que des chiens courants anglais donnèrent naissance au chien courant du Småland. La taille et la couleur des individus en question était variable, de même que la longueur de la queue. Certains sujets étaient noir et feu, d’autres rouge ou jaune. Les marques blanches étaient fréquentes. Certains sujets présentaient à la naissance une brachyourie. Au début du 20ème siècle, des efforts conséquents furent déployés pour rétablir l’ancien chien courant du Småland, en particulier la variété à queue courte quoique le premier standard, établi en 1921, autorise tant les individus nés avec une queue courte que ceux nés avec une queue longue. Le standard a depuis été révisé plusieurs fois. Ce chien courant robuste, polyvalent et doté d’une belle voix, est principalement utilisé pour la chasse au renard et au lièvre.

Il est en outre traditionnellement utilisé pour chasser d’autres espèces de petit gibier, mais n’est jamais employé pour la chasse au cerf.

Aspect general

Chien robuste à l’allure assez élégante. Construction puissante mais dénuée de lourdeur. Le poil est rude. La queue est naturellement courte ou longue.

Proportions importantes

Le corps s’inscrit pratiquement dans un carré. La profondeur du tronc (La hauteur de poitrine) vaut presque la moitié de la hauteur au garrot.

Comportement/caractere

Chien calme, affectueux, au tempérament loyal et vif.

Tete

Sèche et de longueur moyenne. La distance entre l’occiput et le stop doit être égale à la distance séparant le stop du bout de nez.

Region cranienne

Crâne

La largeur du crâne atteint son maximum entre les oreilles.

Stop

Bien marqué.

Region faciale

Truffe

Noire, avec de grandes narines. Marron foncé chez les sujets marron.

Museau

Bien développé, ni grossier, ni pincé. Le chanfrein est rectiligne et parallèle à l’axe du crâne.

Lèvres

Les lèvres supérieures sont à peine surplombantes.

Joues

Sèches.

Mâchoires/dents

Articulé en ciseaux. Denture forte et bien développée.

Yeux

En amande. De couleur marron foncé, avec une expression calme. Chez les sujets marron, les yeux sont plus clairs, noisette de préférence.

Oreilles

Attachées assez haut et relevées légèrement au-dessus de la ligne du crâne lorsque le chien est aux aguets. Etirée vers l’avant, l’oreille n’atteint pas tout à fait le milieu du museau.

Les oreilles sont pendantes et pourvues d’une extrémité arrondie.

Cou

Modérément long, fort sans être grossier, il s’insère gracieusement entre les épaules. La peau du cou est souple et bien appliquée aux tissus sous-jacents.

Corps

Garrot

Bien marqué.

Dos

Court et fort.

Rein

Musclé et légèrement arqué.

Croupe

Légèrement oblique, longue et large.

Poitrine

Bien développée, avec des côtes bien cintrées.

Ligne inférieure et ventre

A peine levretté.

Queue

  • Plutôt longue et attachée dans le prolongement du dos. Elle est portée droite ou légèrement recourbée, en sabre. Elle atteint à peine les jarrets. On admet également une queue mi-longue. Lorsque le chien est en mouvement, il est préférable que la queue ne se relève pas plus haut que le dos.
  • On admet également les sujets présentant une brachyourie de naissance (moignon), ou queue d’ours.

Membres

Membres anterieurs

Vue d’ensemble

Ossature puissante en harmonie avec l’aspect général du chien.

Epaule

Longue, bien relâchée, musclée et bien basculée.

Bras

Long et bien angulé avec l’omoplate.

Coude

Proche du corps, non visible sous la cage thoracique.

Avant-bras

Vus de face, les antérieurs sont d’aplomb et parallèles.

Métacarpe

Elastique, forme un léger angle avec l’avant-bras.

Pieds antérieurs

Fermes, avec des doigts bien angulés et serrés.

Membres posterieurs

Vue d’ensemble

D’aplomb et parallèles vus de derrière.

Cuisse

Large et musclée.

Grasset : Bien angulé.

Jambe

Large et bien musclée.

Jarret

Bien angulé.

Métatarses

Courts, secs et perpendiculaires lorsque le sujet est immobile.

Pieds postérieurs

Fermes, avec des doigts bien angulés et serrés.

Allures

Parallèles, puissantes et allongées.

Robe

Qualité du poil

De longueur moyenne, rude et bien couché, le poil se fait plus épais au niveau du dos et du cou. Sous-poil court, fourni et doux. Sur la tête, les oreilles et la face antérieure des membres, le poil doit être court et lisse.

Sous la queue et sur la face postérieure des cuisses, le poil de couverture peut être plus long que sur le dos. Poil fourni entre les doigts et les coussinets.

Couleur du poil

Noir ou marron-foie marqué de fauve. Les marques fauve se déclinent sous diverses nuances allant de la couleur ambre à de chaleureux tons auburn. Les marques fauves sont visibles audessus des yeux, sur les parois latérales du museau, sur la gorge, le poitrail, les jambes et les pieds, mais aussi sous la cage thoracique et le ventre, sur les faces intérieures des cuisses, sous la queue et sur le pourtour de l’anus. On admet de petites marques blanches au niveau du poitrail et des doigts.

Taille et poids

Hauteur au garrot

Mâles : 46–54 cm. Hauteur conseillée : 50 cm.
Femelles : 42–50 cm. Hauteur conseillée : 46 cm.

Defauts

Tout écart par rapport à ce qui précède doit être considéré comme un défaut qui sera pénalisé en fonction de sa gravité et de ses conséquences sur la santé et le bien-être du chien et sur sa capacité à accomplir son travail traditionnel.

  • Proportions incorrectes. (Par ex : corps trop rectangulaire).
  • Absence de dimorphisme sexuel.
  • Tête lourde, crâne large.
  • Museau court ou pincé.
  • Commissure des lèvres pendante.
  • Prognathisme supérieur ou inférieur, articulé en pince.
  • Yeux jaune pâle.
  • Dos long.
  • Croupe courte, tombante.
  • Queue relevée au-dessus de la ligne du dos.
  • Action restreinte des postérieurs.
  • Poil court ou fin.
  • Nombreuses marques noires, absence de marques fauves, poils noirs en coups de crayon sur fond fauve.
  • Poils blancs en trop grand nombre ou présents dans des zones non autorisées.

Defauts entrainant l’exclusion

  • Chien agressif ou peureux.
  • Tout chien présentant de façon évidente des anomalies d’ordre physique ou comportemental sera disqualifié.
  • Réserve excessive.
  • Prognathisme supérieur ou inférieur prononcé.
  • Un ou deux yeux bleus.
  • Hauteur au garrot supérieure ou inférieure aux limites prévues par le standard.

N.b.

  • Les mâles doivent avoir deux testicules d’aspect normal complètement descendus dans le scrotum.
  • Seuls les chiens sains et capables d’accomplir les fonctions pour lesquelles ils ont été sélectionnés, et dont la morphologie est typique de la race, peuvent être utilisés pour la reproduction.