Chien Courant Polonais - Standard de race FCI

Chien Courant Polonais - Standard de race FCI
© Shutterstock

Standard de race du Chien Courant Polonais - Standard FCI N°354

Traduction : Docteur vétérinaire M. Szmurlo – Révisé par R. Triquet. Langue faisant foi : EN.
Origine : Pologne.
Date de publication du standard officiel en vigueur : 07.11.2017.
Utilisation : Chien de Chasse. Chien utilisé dans la chasse au sanglier et aux cervidés. On l’utilise aussi parfois pour chasser le renard et le lièvre dans la région montagneuse du sud de la Pologne.

Classification fci

Groupe 6 Chiens courants, chiens de recherche au sang et races apparentées.
Section 1.2 Chiens courants de taille moyenne.
Avec épreuve de travail.

Bref apercu historique

La chasse avec des chiens courants est mentionnée dans la littérature polonaise dès le XIIIème siècle. La Pologne a toujours été un pays couvert de forêts profondes, pleines de gros gibier. Le chien courant y était l’auxiliaire précieux du chasseur.

La chasse avec les chiens courants était très prisée par la noblesse polonaise, des chroniques du XIVème siècle en témoignent. Au XVIIème siècle, au moins deux types différents de chiens courants polonais étaient déjà bien établis.

On en trouve des descriptions détaillées dans la littérature de chasse du XIXème siècle : en 1819, Jan Szytier (Poradnik Mysliwych) décrit le brachet polonais et le chien courant polonais ; dans la revue « Sylwan », en 1821, W.Kozlowksi donne une description et fournit des illustrations des deux types, le brachet polonais (plus lourd) et le chien courant polonais (plus léger) ; la description très détaillée fait par Ignacy Bogatynski (1823-1825, Nauka Lowiectwa) pourrait servir de premier standard de race.

Après la première Guerre Mondiale, on chassait encore avec des chiens courants polonais en Pologne ; dans les régions de l’Est et surtout dans la montagne, sur des terrains particulièrement difficiles. Dans la région de Podkarpacle, le célèbre cynologue polonais Józef Pawuslewicz (1903-1979) chassait avec des chiens courants polonais ; il s’est occupé du développement de l’élevage de cette race. C’est lui qui a rédigé le premier standard et c’est grâce à lui que ces chiens ont été officiellement enregistrés par l’Association Cynologique de Pologne.

Aspect general

C’est un chien souple, de construction ramassée. Son ossature est forte mais pas lourde. Sa construction témoigne d’une grande aptitude à la mobilité et d’une indéniable prédisposition à résister aux conditions difficiles du travail dans les régions montagneuses.

Proportions importantes

De taille moyenne. Il s’inscrit dans un rectangle : 9 : 10.

Comportement / caractere

Equilibré et doux, ce chien est vraiment très courageux et peut même faire preuve de bravoure. Il est intelligent et facile à dresser. Il n’est pas agressif mais reste méfiant vis-à-vis des gens qu’il ne connaît pas. A ses qualités de chien de chasse on ne manquera pas d’ajouter celles d’un excellent gardien.

Pendant la chasse, il donne de la voix avec une mélodie caractéristique dont l’intonation varie ; d’un ton plus aigu chez la femelle.

Tete

Noble, en proportion avec l’ensemble du corps.

Region cranienne

Crâne

De même longueur que le museau ; légèrement bombé. la protubérance occipitale est marquée mais non proéminente.

Stop

Peu marqué.

Region faciale

Truffe

Noire, marron ou de couleur « chair », selon la couleur de la robe.

Lèvres

Charnue, ni pendantes ni sèches, recouvrant bien la mâchoire inférieure. Léger pli au niveau de la commissure des lèvres qui est bien marquée.

Mâchoires/dents

Dents fortes et blanches, avec des incisives bien alignées en arc. Articulé en ciseaux. La denture complète est appréciée.

Yeux

De grandeur moyenne, obliques. L’expression est douce. Le blanc des yeux est non apparent. Chez le chien de couleur noir et feu, les yeux sont foncés ; chez le chien de couleur marron et roux, ils peuvent être plus clairs.

Les paupières sont bien appliquées sur le globe oculaire.

Oreilles

Tombantes, légères, triangulaires, de grandeur moyenne. Attachée bas, à la hauteur d’une ligne menée à l’horizontale des yeux. A l’attache, les oreilles sont larges. Elles sont pendantes dans leur partie principale, portée un peu en avant, avec un bord antérieur plus collé à la joue que le bord postérieur. Bien arrondies à leur extrémité. Le poil sur les oreilles est lisse et soyeux.

Cou

De longueur moyenne, bien musclé, assez fort, de section ovale. Porté ni trop verticalement ni trop bas (inclinaison moyenne). La peau du cou est lâche sans pour autant former de fanon.

Corps

Garrot

Marqué.

Dos

Droit et bien musclé.

Rein

Large et bien musclé, très légèrement voussé.

Poitrine

Bien descendue, elle atteint le coude. Poitrail moyennement marqué.

Côtes

Longues et obliques.

Ligne du dessous et ventre

Légèrement relevé.

Queue

D’épaisseur moyenne, elle atteint l’articulation du jarret. Bien couverte de poils, avec une légère brosse. Quand le chien est calme, elle est portée bas et en sabre ; en action, elle est portée légèrement au-dessus du niveau de la ligne du dos.

Membres

Membres antérieurs

Vus de devant, ils sont droits. La distance du coude au sol est égale à la moitié de la hauteur au garrot.

Epaules

Longues et obliques.

Bras

L’angle de l’articulation scapulo-humérale est peu ouvert.

Coudes

Ni en dedans, ni en dehors, ils se situent dans des plans parallèles au plan médian du corps.

Avant-bras

Droit, sec, de section ovale.

Métacarpes

Secs, élastiques, vus de profil, légèrement inclinés par rapport à la verticale.

Pieds antérieurs

Bien serrés, légèrement ovales. Les doigts sont légèrement cambrés. Les ongles sont foncés et assortis à la robe. Coussinets forts.

Membres postérieurs

Vus de derrière, ils sont droits.

Cuisses

Larges et bien musclées.

Jambes

Bien musclées.

Métatarses

Courts sans ergots.

Pieds postérieurs

Bien serrés, légèrement ovales. Les doigts sont légèrement cambrés. Les ongles sont foncés et assortis à la robe. Coussinets forts.

Allures

Les allures doivent être faciles et énergiques, souples et harmonieuses. Mouvement allongé et dégagé surtout au trot. Au pas comme au trot la ligne du dos reste droite et stable. En action les membres sont parallèles.

Robe

Qualité du poil

Sur le corps poil rêche, bien couché sur la peau. Sous-poil abondant, plus abondant en hiver, moins en été. Sur la tête et les oreilles, le poil est court et doux.

Couleur du poil

  • Noir et feu : la couleur feu doit être bien séparée de la couleur noire. La couleur feu est un mélange de brun et de rouge. La couleur est d’une grande intensité.
  • Marron (chocolat) et feu.
  • Rouge avec la truffe noire, marron ou de couleur « chair ». La robe fauve rouge peut être légèrement charbonnée.

L’emplacement des taches feu : au-dessus des yeux, sur le museau, sur la face avant de l’encolure, sur le poitrail, sur la partie inférieure des membres, sur la partie arrière et interne des cuisses, autour de l’anus, sous la queue.

Les petites marques blanches sur les doigts et sur le poitrail sont admises.

Taille

Mâle : 55-59 cm.
Femelles : 50-55 cm.

Defauts

Tout écart par rapport à ce qui précède doit être considéré comme un défaut qui sera pénalisé en fonction de sa gravité et de ses conséquences sur la santé et le bien-être du chien.

  • Chien trop haut sur pattes.
  • Corps trop long ou trop court.
  • Ossature trop légère.
  • Yeux clairs, yeux ronds.
  • Articulé en pince.
  • Couleur feu pas assez séparée de la couleur noire.
  • Couleur feu trop étendue.

Defauts entrainant l’exclusion :

  • Chien agressif ou peureux.
  • Tout chien présentant de façon évidente des anomalies d’ordre physique ou comportemental sera disqualifié.
  • Prognathisme inférieur ou supérieur.

N.b.

  • Les mâles doivent avoir deux testicules d’aspect normal complètement descendus dans le scrotum.
  • Seuls les chiens sains et capables d’accomplir les fonctions pour lesquelles ils ont été sélectionnés, et dont la morphologie est typique de la race, peuvent être utilisés pour la reproduction.