Chien De Berger D'anatolie - Standard de race FCI 331
© Shutterstock

Chien De Berger D'anatolie - Standard de race FCI 331

Standard de race du Chien De Berger D'anatolie - Standard FCI N°331

Traduction : Iris Borianne. Langue faisant foi (EN).
Origine : Turquie.
Date de publication du standard officiel en vigueur : 15.06.2018.
Utilisation : Chien de berger utilisé pour garder les troupeaux. A l’origine, cette race active était utilisée pour la garde des moutons. Dur au travail, il supporte le froid et la chaleur extrêmes.

Classification fci

Groupe 2 Chiens de type Pinscher et Schnauzer – Molossoïdes – Chiens de montagne et de bouvier suisses et autres races.
Section 2.2 Molossoïdes, type Montagne.
Sans épreuve de travail.

Bref apercu historique

Si chaque nation a cœur de retracer l’histoire de ses races nationales, il est rare qu’elle y parvienne avec précision, surtout quand il s’agit de chiens de garde des troupeaux. Il en va ainsi du Kangal. Pourtant, cette race fait aujourd’hui partie intégrante de la culture turque; elle est la race canine nationale préférée des Turcs.

Une hypothèse plausible suppose que les Turcs venus d’Asie centrale, dont la survie dépendait largement de l’élevage nomade, migrèrent accompagnés de leurs puissants chiens de garde de troupeaux. On sait que les chiens de garde de troupeaux de moutons et de chèvres d’Asie centrale sont de couleurs diverses.

La question qu’il faut nous poser quant aux origines du Kangal tel que nous le connaissons aujourd’hui, c’est les raisons qui ont conduit à l’apparition, en Turquie, d’un standard plus homogène au niveau du type et surtout de la couleur.

La réponse serait liée à une région de l’est de la Turquie où le Kangal est fortement représenté, et à la race de moutons dont ces chiens assurent la protection et pour lesquels ils sont connus : le mouton Akkaraman.

Tous deux arborent une robe brun-gris et un masque noir et proviennent des vastes steppes de l’est de la Turquie où, cernés d’imposantes montagnes, ils se multiplièrent, formant ainsi une population relativement isolée. Le Kangal et le mouton Akkaraman ont vraisemblablement dû développer leurs facultés de camouflage et d’adaptation. Le nom de la race proviendrait de la ville de Kangal, non loin de Sivas, où des spécimens exceptionnels et uniformes ont attiré l’attention d’amateurs du monde entier.

Aspect general

Grand, bien d’aplomb et puissamment construit, ce chien de garde de troupeaux est doté d’un masque noir. Dépourvu d’agressivité, il n’en est pas moins un gardien remarquable. Peut être très rapide. De type molossoïde, le Kangal est de constitution robuste. Son corps, compact, est inscriptible dans un rectangle et recouvert d’un poil épais de longueur moyenne.

Proportions importantes

Vues de profil, les lignes du crâne et du chanfrein sont divergentes. La longueur du corps dépasse de 10-12% la hauteur au garrot. La hauteur de la poitrine vaut à peu près 50% de la hauteur au garrot.

Comportement/caractere

Constant et hardi, dépourvu d’agressivité, naturellement indépendant, très intelligent et docile. Fier et sûr de lui. Loyal et affectueux envers ses maîtres mais méfiant vis-à-vis des étrangers quand il travaille.

Tete

Region cranienne

Grande mais proportionnée au corps.

Crâne

Large entre les oreilles, il va en s’amenuisant légèrement en direction du stop. Légèrement bombé. Le crâne est plus long que large.

Stop

Peu accusé.

Region faciale

Truffe

Noire.

Museau

Plus court que le crâne. La longueur du museau vaut 4044% de la longueur de la tête. En forme de coin, il va en s’amenuisant légèrement vers son extrémité. Vu de profil, le museau descend doucement du stop vers la truffe.

Lèvres

Très légèrement pendantes, bordées de noir. Le pourtour de la lèvre supérieure ne doit pas descendre plus bas que le profil de la mandibule. Les commissures des lèvres sont bien jointives.

Mâchoires/dents

Denture forte. Articulé en ciseaux de préférence, bien qu’on admette un articulé en pince ou en ciseaux inversés. L’absence de P1 et de M3 ne doit pas être pénalisée.

Joues

Bien musclées, avec des pommettes visibles mais non saillantes.

Yeux

En amande, de taille moyenne à grande et proportionnés à la taille du crâne. Bien écartés l’un de l’autre. Les conjonctives ne sont pas visibles. De couleur brun foncé à brun clair, mais le plus foncé possible. Le pourtour des yeux est noir.

Oreilles

De taille moyenne, triangulaires, avec des extrémités arrondies. Elles retombent en effleurant la joue du bord antérieur, se redressent lorsque le chien est aux aguets. Les oreilles coupées (là où cette pratique est autorisée) sont évaluées selon les mêmes critères que les oreilles non coupées.

Cou

Légèrement arqué, puissant et musclé. D’une longueur pratiquement égale à celle de la tête, il est plutôt épais. On tolère un fanon pourvu qu’il soit très discret. Le port ne doit pas être vertical.

Corps

Puissant, bien musclé, jamais plat sur les côtés.

Ligne du dessus

Légèrement arquée au niveau des reins. La croupe dépasse légèrement le garrot.

Garrot

Puissant et légèrement sorti.

Dos

De longueur moyenne, fort, bien musclé.

Rein

Légèrement arqué.

Croupe

De longueur moyenne. Musclée, bien reliée aux reins, elle présente une obliquité de presque 30° sous l’horizontale.

Poitrine

Profonde, descendue jusqu’aux coudes, avec des côtes bien cintrées et une cage thoracique suffisamment longue.

Ligne inférieure et ventre

Ventre légèrement levretté.

Queue

Longue, elle dépasse légèrement les jarrets. Attachée dans le prolongement de la croupe, la queue est portée basse quand le chien est au repos et enroulée au niveau de la pointe. Quand le chien est aux aguets, elle est portée redressée et enroulée au-dessus du dos, en particulier chez les mâles.

Membres

Membres anterieurs

Vue d’ensemble

Bien écartés, droits et de bonne longueur. Ossature solide.

Epaule

Bien musclée, oblique.

Bras

Doit être musclé et fort. Bien appliqué au corps.

Coude

Bien accolé aux flancs tout en permettant une bonne liberté de mouvement.

Avant-bras

D’une longueur harmonieuse par rapport au reste du corps. Droit et pourvu d’os solides.

Carpe (poignet)

Fort.

Métacarpe

Fort, légèrement oblique vu de profil.

Pieds antérieurs

Forts, avec des coussinets épais et des doigts bien cambrés. Les ongles sont courts et noirs de préférence.

Membres posterieurs

Vue d’ensemble

Puissants sans être trop musclés. Vus de derrière, les postérieurs sont verticaux.

Cuisse

Longue.

Grasset (genou)

Bien angulé.

Jambe

Musclée, forte.

Jarret

Ferme, large. Modérément angulé.

Métatarses

Bien développés, de longueur modérée, perpendiculaires au sol et parallèles entre eux.

Pieds postérieurs

Forts, avec des coussinets épais et des doigts bien cambrés. Les ongles sont courts et noirs de préférence. La présence d’ergots est admise.

Allures

On remarque aisément que la ligne de la tête, du cou et du corps reste au même niveau. Au pas, le mouvement est régulier et souple, avec de longues foulées qui donnent l’impression d’une démarche chaloupée et imposante. L’amble est admis à faible vitesse.

Peau

Moyennement épaisse, bien appliquée à la tête et au corps. Un fanon discret est toléré. La peau doit être pigmentée et sa couleur dépend de celle de la robe.

Robe

Qualité du poil

Poil de couverture de 3 à 7 cm de long, épais et grossier. Sous-poil fourni. La longueur du poil peut varier en fonction des conditions climatiques. Le poil est plus long et plus épais sur le cou, les épaules et les cuisses.

Couleur du poil

Le corps entier doit être d’une seule et même couleur qui peut aller du fauve au sable. Une marque plus claire voire blanche sur la poitrine n’est pas considérée comme un défaut à condition qu’elle ne dépasse pas 10 cm de largeur. Le blanc au niveau de la gorge est à éviter. Du blanc peut être observé sur les pieds antérieurs et postérieurs, mais moins il y en a, mieux cela vaut. Le masque noir est obligatoire : il doit recouvrir le museau et être légèrement plus clair sur le crâne. Les oreilles sont noires. Une ligne noire est parfois visible sur la moitié ou un tiers de la queue, entre la racine et la pointe. On admet une pointe blanche au niveau de la queue.

Taille et poids

Hauteur au garrot

Mâles : 72 à 78 cm (+ /- 2 cm)
Femelles : 65 à 73 cm (+ /- 2 cm)

Poids

Mâles : 48 à 60 kg.
Femelles : 40 à 50 kg.

Defauts

Tout écart par rapport à ce qui précède doit être considéré comme un défaut qui sera pénalisé en fonction de sa gravité et de ses conséquences sur la santé et le bien-être du chien.

Defauts graves

  • Largeur du crâne supérieure à la longueur mesurée de l’occiput au stop.
  • Croupe moins haute que le garrot.
  • Construction trop légère ou trop lourde pour travailler.
  • Queue atypique par sa forme.
  • Tache blanche sur le cou.
  • Ligne blanche sur le museau et le masque.

Defauts entrainant l’exclusion

  • Chien agressif ou peureux.
  • Tout chien présentant de façon évidente des anomalies d’ordre physique ou comportemental sera disqualifié.
  • Sujet atypique.
  • Prognathisme supérieur.
  • Articulé en ciseaux inversés conduisant à un prognathisme inférieur.
  • Museau trop court (un tiers de la longueur du crâne).
  • Poil très court et lisse, absence de sous-poil.
  • Absence de masque au niveau du museau.
  • Pigmentation et truffe marron.
  • Yeux vairons.

N.b.

  • Les mâles doivent avoir deux testicules d’aspect normal complètement descendus dans le scrotum.
  • Seuls les chiens sains et capables d’accomplir les fonctions pour lesquelles ils ont été sélectionnés, et dont la morphologie est typique de la race, peuvent être utilisés pour la reproduction.