Chow Chow - Standard de race FCI 205
© Shutterstock

Chow Chow - Standard de race FCI 205

Standard de race du Chow Chow - Standard FCI N°205

Traduction : Prof. R. Triquet. Mise à jour : J. Mulholland / Version originale : (EN).
Origine : Chine.
Patronage : Grande Bretagne.
Date de publication du standard officiel en vigueur : 13.10.2010.
Utilisation : Chien de garde et de compagnie.

Classification fci

Groupe 5 Chiens de type Spitz et de type primitif.
Section 5 Spitz asiatiques et races apparentées.
Sans épreuve de travail.

Bref apercu historique

Les origines du Chow-Chow sont attribuées à la Chine où il était utilisé en tant que chien de garde et aussi pour la chasse. Le Chow-Chow est connu en Chine depuis plus de 2000 ans et il est apparenté aux chiens spitz du type nordique ; on y décèle aussi quelque chose du mastiff. A cause de la politique « hermétique » de la Chine, le Chow n’est pas apparu dans d’autres pays avant 1800 environ. Il est arrivé en Angleterre à la fin du 18ème siècle et il n’était pas vraiment remarqué en Grande Bretagne avant les années 1920 quand certains on été exposés à Crufts en 1925.

Aspect general

Chien actif, compact, au rein court, avanttout bien proportionné, d’aspect léonin, au port digne et fier, bien charpenté. La queue est portée nettement sur le dos. Il doit toujours être capable de se déplacer avec aisance et la robe ne doit pas être si abondante au point de gêner son activité ou de causer de la détresse par temps chaud. Une langue de couleur bleu noir est typique de la race.

Proportions importantes

La distance du garrot au coude est égale à celle du coude au sol.

Comportement / caractere

Chien calme, bon gardien ;

Indépendant, fidèle, mais distant.

Tete

Region cranienne

Crâne

Plat et large.

Stop

Pas prononcé.

Region faciale

Truffe

Grosse et large dans tous les cas, noire, sauf chez les crème et les presque blancs, pour lesquels la truffe de couleur claire est admise, et chez les bleus et les fauves, pour lesquels on admet une truffe de la même couleur uniforme que celle de la robe (mais une truffe noire est préférable dans tous les cas).

Museau

De longueur modérée, large des yeux jusqu'à l’extrémité (et non pas pointu comme chez le renard). bien rempli sous les yeux.

Lèvres

Les lèvres, le palais et la langue d’une couleur noire solide, et une langue d’un bleu noir sont préférables. Cependant une dilution peut être observée dans les gencives chez les chiens bleus et les fauves et cette dilution peut être plus prononcée chez les chiens crème ou les blancs.

Mâchoires/dents

Les dents sont fortes et bien rangées ; les mâchoires sont fortes et présentent un articulé en ciseaux parfait, régulier et complet, c’est-à-dire que les incisives supérieures recouvrent les inférieures dans un contact étroit et sont implantées bien d’équerre par rapport aux mâchoires.

Yeux

Foncés, ovales, de grandeur moyenne et nets. Chez les bleus et les fauves on admet des yeux de la couleur de la robe. Oeil net, exempt d’entropion et qui ne doit jamais être pénalisé pour les seuls problèmes de dimensions.

Oreilles

Petites, épaisses, légèrement arrondies à l’extrémité, portées droites, rigides et bien écartées, pointant bien vers l’avant au-dessus des yeux et légèrement convergentes, ce qui donne au chien l’expression caractéristique de la race, le « scowl » (mine renfrognée par froncement des traits). Cette expression ne doit jamais être le résultat du relâchement et des plis de la peau du front.

Cou

Fort, plein, mais pas court, bien attaché aux épaules et légèrement roué. Il doit être de longueur suffisante afin de permettre à la tête d’être portée fièrement au-dessus de la ligne de dos.

Corps

Dos

Court, horizontal et fort.

Rein

Puissant.

Poitrine

Large et bien descendue. Les côtes sont bien cintrées, mais pas en cercles de tonneau.

Queue

Attachée haut et portée bien sur le dos.

Membres

Membres anterieurs

Epaules

Musclées et obliques.

Coudes

Equidistants entre le garrot et le sol.

Avant-bras

Parfaitement droits avec une bonne ossature.

Pieds antérieurs

Petits, ronds, pied de chat, bien d’aplomb sur les doigts.

Membres posterieurs

Vue d’ensemble

Vus de profil, les pieds sont posés directement sous l’articulation de la hanche.

Cuisses

Bien développées.

Grassets

Très légèrement angulés.

Jambes

Bien développées.

Métatarses (jarrets)

Bien descendus. Les jarrets doivent être droits et d’aplomb sans jamais fléchir vers l’avant.

Pieds antérieurs

Petits, ronds, pied de chat, à l’aplomb sur les doigts.

Allures

Pas relativement courts, les pieds postérieurs ne sont pas levés haut et semblent effleurer le sol donnant une action de pendule vus de profil. La démarche caractéristique, courte et guindée, lui permets de se déplacer aisément sans aucun gêne et avec une excellente endurance. Antérieurs et postérieurs se déplacent droit devant dans des plans parallèles.

Les chiens doivent toujours être capables de se déplacer avec aisance sans aucun signe de détresse.

Robe

Qualité du poil

Le poil est soit long, soit court :

Poil long : poil très abondant, dense, droit et écarté mais sans longueur excessive. Le poil de couverture est de texture plutôt rude, avec un sous-poil doux et laineux. Le poil est particulièrement épais autour du cou où il forme une crinière ou une collerette. Il forme de bonnes culottes à l’arrière des cuisses.

Poil court : Abondant, dense, droit ; il n’est pas plat, mais se redresse ; pelucheux de texture.

Tout raccourcissement artificiel du poil modifiant la silhouette naturelle ou l’expression du chow-chow sera pénalisée à l’exception des pieds qui peuvent être toilettés.

Couleur du poil

Robe unicolore noire, rouge, bleue, fauve, crème ou blanche fréquemment nuancée mais non tachée ou pluri-colore (le dessous de la queue et la région postérieure des cuisses sont fréquemment de couleur plus claire).

Taille

Hauteur au garrot

Mâle : de 48 à 56 cm
Femelle : de 46 à 51 cm

Defauts

Tout écart par rapport à ce qui précède doit être considéré comme un défaut qui sera pénalisé en fonction de sa gravité et de ses conséquences sur la santé et le bien être du chien.

Defauts entrainant l’exclusion

  • Chien agressif ou peureux.
  • Tout chien présentant de façon évidente des anomalies d’ordre physique ou comportemental sera disqualifié.

N.b.

  • Les mâles doivent avoir deux testicules d’aspect normal complètement descendus dans le scrotum.
  • Seuls les chiens sains et capables d’accomplir les fonctions pour lesquelles ils ont été sélectionnés, et dont la morphologie est typique de la race, peuvent être utilisés pour la reproduction.