Mastiff - Standard de race FCI 264

Mastiff - Standard de race FCI 264
© Shutterstock
Standard de race du Mastiff - Standard FCI N°264

Traduction : R.Triquet. Mise à jour : J. Mulholland / Version originale : (EN).
Origine : Grande Bretagne.
Date de publication du standard officiel en vigueur : 13.10.2010.
Utilisation : Chien de garde et de défense.

Classification fci

Groupe 2 Chiens de type Pinscher et Schnauzer – Molossoïdes – Chiens de montagne et de bouvier suisses.
Section 2.1 Molossoïdes, type Dogue.
Sans épreuve de travail.

Bref apercu historique

Même s’il n’avait peut-être pas l’apparence que nous connaissons actuellement, le Mastiff est parmi nous depuis plusieurs centaines d’années et a joué son rôle dans l’histoire bien avant la Bataille d’Azincourt qui a eu lieu au début du15ème siècle. A l’époque il était déjà connu pour son courage et son instinct de protection. Il est écrit que quand les Romains ont envahi la Grande Bretagne ils y ont trouvé un chien du type Mastiff qui les a tellement impressionnés qu’ils en ont ramené plusieurs à Rome pour combattre dans les arènes. Lors de la venue des Normands en Grande Bretagne le type Mastiff était déjà si répandu que le mot français « dogue » a trouvé sa place dans la langue anglaise.

La race s’est presque éteinte en Grande Bretagne après la deuxième guerre mondiale. Des sujets ont alors été importés et depuis la race connaît une recrudescence en nombre et en qualité. Combinaison de noblesse et de bon tempérament, c’est un très grand chien du point de vue taille et corpulence ; son corps est large et haut, plein de substance avec une ossature puissante et forte.

Aspect general

Vue sous n’importe quel angle, la tête, dans son contour général, apparaît bien équarrie. La largeur est un point très recherché. La largeur du crâne est égale aux deux tiers de la longueur totale de la tête. Le corps est large, haut, long, construit en force ; les membres sont bien écartés et d’aplomb. La musculature est nettement dessinée. La taille est un point très recherché à condition qu’elle soit associée à une qualité et une robustesse de construction absolue. La hauteur et la substance sont deux points importants s’ils sont heureusement combinés. Grand, massif, puissant, harmonieux, bien charpenté.

Comportement / caractere

Combinaison de noblesse et de courage. Calme, affectueux pour ses maîtres mais bon gardien. Généralement indifférent vis-à-vis des étrangers; la timidité n’est pas acceptable.

Proportions importantes

La longueur du corps, de la pointe de l’épaule à la pointe des fesses, est supérieure à la hauteur au garrot.

Tete

Region cranienne

Crâne

Le crâne est large entre les oreilles. Le front est plat. Il se ride quand le chien est attentif. Les sourcils (arcades sourcilières) sont légèrement relevés. Le profil transversal du crâne décrit une courbe surbaissée. A partir d’une médiane entre les yeux, une dépression remonte au centre du front et se prolonge jusqu’au milieu du crâne, en suivant l’axe sagittal.

Stop

Bien marqué mais pas trop abrupt.

Region faciale

Truffe

Noire. Le nez est large et, vu de face, il offre des narines largement ouvertes ; il est plat, vu de profil (il n’est ni pointu ni retroussé).

Museau

Le museau est court, large entre les yeux. Il reste presque aussi large jusqu’à l’extrémité du nez.

Le museau est tronqué, c’est-à-dire coupé au carré, sa face antérieure formant un angle droit avec la ligne supérieure du chanfrein ; il est très haut, du bord antéro-supérieur à la mâchoire inférieure. La longueur du museau est égale au tiers de la longueur totale de la tête. La circonférence du museau, mesurée à mi-distance des yeux et de la truffe, représente les trois cinquièmes de celle de la tête, mesurée devant les oreilles. Au repos, toute exagération de rides ou excès de peau est inacceptable chez les adultes matures.

Lèvres

Les lèvres divergent en formant un angle obtus par rapport à la cloison nasale (septum). Elles sont légèrement pendantes de façon à offrir un profil carré.

Mâchoires/dents

La mâchoire inférieure est large jusqu’à l’extrémité. Canines saines, puissantes et bien séparées. Articulé en ciseaux, en pince (bout à bout) ou léger prognathisme inférieur (ciseaux inversés) mais jamais au point que cela se voit gueule fermée.

Joues

Les muscles temporaux et jugaux sont bien développés.

Yeux

De grandeur moyenne, bien écartés. Yeux de couleur noisette, le plus foncé possible. Les conjonctives ne sont pas visibles. Les paupières lâches sont indésirables. Ils doivent être exempts de problèmes oculaires évidents.

Oreilles

Petites, fines au toucher, bien écartées l’une de l’autre, attachées au sommet des côtés du crâne de façon à en prolonger le profil supérieur transversal. Au repos, elles sont disposées à plat contre les joues.

Cou

Profil légèrement galbé, de longueur moyenne, très musclé. Sa circonférence est inférieure d’environ 2.5 à 5 cm à celle de la tête mesurée devant les oreilles.

Corps

Ligne du dessus

Horizontale.

Dos

Le dos est large et musclé.

Rein

Large et musclé ; plat et très large chez la femelle, légèrement voussé chez le mâle.

Poitrine

Poitrine large, haute et bien descendue dans la région sternale. les côtes sont bien cintrées et bien arrondies. les fausses côtes sont longues et bien développées vers l’arrière du thorax.

Ligne du dessous et ventre

Flancs bien descendus.

Queue

Attachée haut ; descendant jusqu’aux jarrets ou un peu plus bas ; large à la naissance et allant en s’amenuisant vers l’extrémité. Elle pend droit au repos mais en action, elle forme une courbe, l’extrémité se redressant ; cependant elle n’est jamais portée sur le dos.

Membres

Membres anterieurs

Vue d’ensemble

Equilibrés et en harmonie avec l’arrière-main.

Epaules

Légèrement obliques, puissantes et musclées.

Bras

Légèrement obliques, puissants et musclés.

Coudes

Les coudes sont dans l’axe du corps.

Avant-bras

Les antérieurs sont droits, forts et bien écartés.

L’ossature est forte.

Métacarpes

Les canons métacarpiens sont d’aplomb.

Pieds antérieurs

Grands, ronds et serrés. Doigts bien cambrés. Ongles noirs.

Membres postérieurs

Vue d’ensemble

Bien larges et musclés. La solidité est de la plus grande importance. Les jarrets de vache sont inacceptables chez les adultes matures.

Jambes

Jambes bien développées.

Métatarses (jarrets)

Jarrets coudés, bien séparés et tout à fait d’aplomb en station debout comme à la marche.

Pieds postérieurs

Grands, ronds et compacts. Doigts bien cambrés. Ongles noirs.

Allures

Mouvement puissant avec extension facile des membres, une bonne poussée de l’arrière-main, facile, sain, avec une bonne couverture de terrain. La ligne du dessus est bien soutenue en mouvement.

Une tendance à l’amble est inacceptable. La fonctionnalité du mouvement est absolument essentielle.

Robe

Qualité du poil

Court et bien couché sur le corps mais plus épais sur les épaules, le cou et le dos.

Couleur du poil

Fauve abricot, fauve ou fauve bringé. Dans tous les cas, le museau, les oreilles et la truffe doivent être noirs et les yeux sont entourés de noir qui gagne vers le haut, dans la région située entre les orbites. Du blanc excessif sur le corps, la poitrine ou les pieds est inacceptable.

Defauts

Tout écart par rapport à ce qui précède doit être considéré comme un défaut qui sera pénalisé en fonction de sa gravité et de ses conséquences sur la santé et le bien-être du chien.

Defauts entrainant l’exclusion

  • Chien agressif ou peureux.
  • Tout chien présentant de façon évidente des anomalies d’ordre physique ou comportemental sera disqualifié.

N.b.

  • Les mâles doivent avoir deux testicules d’aspect normal complètement descendus dans le scrotum.

Seuls les chiens sains et capables d’accomplir les fonctions pour lesquelles ils ont été sélectionnés, et dont la morphologie est typique de la race, peuvent être utilisés pour la reproduction.