Volpino Italien - Standard de race FCI 195
© Shutterstock

Volpino Italien - Standard de race FCI 195

Standard de race du Volpino Italien - Standard FCI N°195

Traduction : Iris Borianne. Langue faisant foi (EN).
Origine : Italie.
Date de publication du standard officiel en vigueur : 13.11.2015.
Utilisation : Chien de garde et de compagnie.

Classification fci

Groupe 5 Chiens de type Spitz et de type primitif.
Section 4 Spitz européens.
Sans épreuve de travail.

Bref apercu historique

Le Volpino est un des descendants du Spitz européen présent en Europe centrale dès l'Âge du bronze et dont des squelettes fossiles ont été découverts près de pieux de fondations de villages lacustres. Il partage des ancêtres communs avec le Spitz allemand dont il n'est donc pas un descendant, mais un cousin. Elevé en Italie depuis la nuit des temps, il vécut aussi bien dans les palais de la noblesse que dans les masures des petites gens, où on l’idolâtrait particulièrement pour sa vigilance et ses prédispositions naturelles de chien de garde. Il apparaît dans La vision de St Augustin, une œuvre de 1502 du peintre vénitien Vittore Carpaccio, et était le compagnon de Michel-Ange. Au 18ème siècle, il est le compère infatigable des charretiers de Toscane et du Latium à qui il ne perd pas une occasion d'annoncer, par ses aboiements sonores, la venue d'étrangers sur la route. Le standard de la race est établi en 1913 et le Volpino jouit d'une belle popularité durant la première moitié du 20ème siècle avant de disparaître ensuite. Quelques spécimens blancs réapparaissent en 1968 et la race est à nouveau inscrite en 1972. De nos jours, on peut observer de nouveau certains sujets à robe rouge, couleur jadis très répandue.

Aspect general

Spitz de petite taille ; compact et harmonieux, recouvert d'un poil long et redressé.

Proportions importantes

La longueur du corps mesurée depuis la pointe de l'épaule jusqu'à la pointe de la fesse est égale à la hauteur au garrot. La hauteur de la poitrine représente un peu moins de la moitié de la hauteur au garrot.

Comportement/caractere

Profondément attaché à son environnement ainsi qu'à ses maîtres. D'un naturel exubérant, vif, jovial et joueur.

Tete

La tête est de forme pyramidale. Sa longueur atteint presque 4/10 de la hauteur au garrot.

Region cranienne

Crâne

Plus long que le museau et de forme légèrement ovoïde, aussi bien dans le sens longitudinal que dans le sens transversal. La largeur bizygomatique représente plus de la moitié de la longueur de la tête. Le sillon médio-frontal est très peu marqué et la protubérance occipitale peu prononcée. Les axes supérieurs du crâne et du chanfrein sont légèrement convergents.

Stop

Bien défini.

Region faciale

Truffe

Large, noire, avec des narines bien ouvertes. Vue de profil, elle se situe dans le prolongement du profil supérieur du chanfrein et ne dépasse pas la ligne antérieure des lèvres.

Museau

Sa longueur est inférieure à celle du crâne. Ses faces latérales sont convergentes, ce qui confère au museau un aspect pointu sans que cela soit excessif. Le chanfrein est rectiligne et son profil inférieur est défini par la mandibule.

Lèvres

Quelque peu épaisses mais parfaitement adaptées. Le bord des lèvres supérieures dessine une ligne droite ; la commissure labiale n'est pas visible ; le bord des lèvres est pigmenté de noir.

Mâchoires/dents

Les mâchoires sont puissantes, les dents blanches et normalement développées. La denture est régulière et complète.

Articulé en ciseaux, bien qu'un articulé en pince soit admis.

Joues

Normalement développées, non saillantes.

Yeux

Grands ouverts, de taille normale et de forme plutôt arrondie, avec une expression inspirant la vigilance et la vivacité. les deux yeux sont insérés dans un même plan sous-frontal. la paupière épouse parfaitement le globe oculaire, qui n'est pas proéminent. l'iris est marron foncé et les bords des paupières pigmentés de noir.

Oreilles

De forme triangulaire, dressées, les oreilles sont pourvues d'un cartilage rigide et laissent entrevoir la face interne des lobes quand elles sont vues de face. Elles sont attachées haut et bien rapprochées. La longueur de l'oreille représente environ la moitié de la longueur de la tête.

Cou

Sa longueur est à peu près équivalente à celle de la tête. Le cou doit toujours être porté dressé. Muscles développés, peau bien appliquée aux tissus sous-jacents.

Corps

S'inscrit dans un carré. La longueur mesurée depuis la pointe de l'épaule jusqu'à la pointe de la fesse est égale à la hauteur au garrot.

Ligne du dessus

Ligne dorsale rectiligne, puis légèrement convexe au niveau de la région lombaire.

Garrot

Légèrement sorti de la ligne dorsale. S'insère harmonieusement à la base du cou.

Dos

Rectiligne, bien musclé, d'une longueur supérieure à celle du rein.

Rein

Court, large, bien musclé et légèrement arqué.

Croupe

Située dans le prolongement de la ligne du rein, la croupe est plus longue que large. Présente une obliquité de 10° sous l'horizontale entre le coxal et l'attache de la queue. Musculature bien développée.

Poitrine

Descendue jusqu'au niveau des coudes, avec des côtes bien cintrées. La région sternale est longue mais le sternum ne doit pas dépasser la pointe de l'épaule.

Ligne du dessous et ventre

S'élève très légèrement depuis le sternum jusqu'au ventre. Le creux des flancs est peu marqué.

Queue

Attachée haut et dans le prolongement de la croupe, la queue doit être portée recourbée au-dessus du dos en toute circonstance et doit se rapprocher le plus possible du cou. Sa longueur représente un peu moins de la moitié de la hauteur au garrot. La queue est grosse à la racine et va en s'amenuisant vers sa pointe. Elle est recouverte d'un poil long et fourni.

Membres

Membres anterieurs

Vue d’ensemble

Les membres sont parfaitement d'aplomb et parallèles au plan médian du tronc. la hauteur mesurée au niveau des coudes représente un peu plus de la moitié de la hauteur au garrot.

Épaule

La longueur de l'omoplate vaut un quart de la hauteur au garrot et présente une obliquité de 60° sous l'horizontale. les muscles sont bien développés ; l'angle scapulo-huméral est de 125°.

Bras

Sa longueur est supérieure à celle de l'omoplate. Présente un angle oblique de 65° sous l'horizontale.

Coude

Parallèle au plan médian du tronc, avec un angle huméroradial de 155°.

Avant-bras

Plus long que le bras, l'avant-bras est fin mais néanmoins doté d'une ossature solide et de muscles secs.

Carpe (poignet)

Fort et presque aussi large que l'avant-bras.

Métacarpe

Presque aussi large que l'avant-bras et légèrement oblique.

Pieds antérieurs

Ovales, avec des doigts bien serrés et arqués et de bons coussinets pigmentés de noir. Les ongles sont, eux aussi, noirs de préférence.

Membres posterieurs

Vue d’ensemble

Vus de derrière, les membres postérieurs doivent dessiner une ligne verticale parfaite allant de la pointe de la fesse jusqu'au sol. Ils sont parallèles entre eux.

Cuisse

Sa longueur représente un tiers de la hauteur au garrot. Elle est large et bien musclée. Son obliquité sous l'horizontale est de 60°, avec un angle coxo-fémoral de 90°.

Grasset (genou)

Parallèle au plan médian du tronc, avec un angle fémoro-tibial de 115° à 120°.

Jambe

Un peu moins longue que la cuisse. l'ossature est légère mais non moins solide ; la musculature est bien développée. la jambe présente un angle oblique de 55° à 60° sous l'horizontale.

Jarret

Fort sans être épais, avec un angle tibio-tarsien de 145° à 150°.

Métatarse

Vertical et parfaitement d'aplomb, qu'il soit observé de profil ou de derrière. Suffisamment épais. La longueur mesurée depuis la pointe du jarret jusqu'au sol représente un peu plus du quart de la hauteur au garrot.

Pieds postérieurs

Ovales, avec des doigts bien serrés et arqués et de bons coussinets pigmentés de noir. Les ongles sont, eux aussi, noirs de préférence.

Allures

Le trot est normal et ne doit pas être sautillant. Le galop se veut plus endurant que rapide. Au pas, les foulées sont modérément amples.

Peau

La peau est tendue et bien appliquée au corps, sans jamais être flasque.

Robe

Qualité du poil

Le poil est dense, très long et incroyablement raide et dressé. Le poil de couverture, dru et hérissé, est rêche au toucher ; il ne doit jamais s'aplatir mais être au contraire toujours dressé, même lorsque le poil est peu abondant.

Le corps tout entier semble être enveloppé d'un manchon, en particulier le cou, autour duquel l'épais manteau de poil forme un collier (mais pas une crinière). Le crâne est recouvert de poils mi longs sous lesquels disparaît la base des oreilles. Les poils se font plus courts au niveau du museau. Sur les oreilles, ils sont particulièrement fins et ras. La queue est recouverte d'un poil très long. Au niveau de la face postérieure de l'arrière-train, le poil forme une culotte.

Couleur du poil

Blanc unicolore ou rouge unicolore. Les robes champagne sont admises mais non souhaitables. Le blanc doit être bien clair, avec des nuances lait plus foncées en profondeur. On admet des nuances biscuit pâles sur les oreilles, bien qu'il s'agisse d'un défaut. Les sujets à robe rouge doivent être d'une nuance rougecerf intense, bien que des nuances plus claires soient admises au niveau de la queue et de la culotte. On admet un peu de blanc sur les pieds, ainsi que des teintes charbonnées à peine foncées au niveau du collier et des épaules.

Taille et poids

Hauteur au garrot

Mâles : de 27 à 30 cm.
Femelles : de 25 à 28 cm.

Poids

Dépend de la hauteur au garrot.

Defauts

Tout écart par rapport à ce qui précède doit être considéré comme un défaut qui sera pénalisé en fonction de sa gravité et de ses conséquences sur la santé et le bien-être du chien.

  • Crâne trop long ou trop étroit.
  • Chanfrein trop long.
  • Truffe de couleur claire.
  • Articulé en ciseaux inversés.
  • Yeux clairs.
  • Oreilles trop petites.
  • Constitution lourde et grossière.
  • Corps légèrement oblong ne s'inscrivant pas dans un carré.
  • Poil manquant de volume.
  • Crinière au lieu du collier de poil.
  • Poil de couverture aplati.
  • Sujet dont la taille dépasse de 2 cm ou plus les limites prévues par le standard.

Defauts graves

  • Tête en forme de pomme.
  • Yeux proéminents ou ovales.
  • Stop peu accusé.
  • Museau pincé.
  • Absence de 2 dents ou plus (à l'exception des PM1 et M3).
  • Prognathisme inférieur.
  • Tronc rectangulaire.
  • Queue rentrée entre les membres postérieurs.
  • Absence de sous-poil
  • Poil de couverture laineux.
  • Pieds blancs chez les sujets à robe rouge.
  • Robe rouge fortement charbonnée.

Defauts entrainant l’exclusion:

  • Chien agressif ou peureux.
  • Tout chien présentant de façon évidente des anomalies d’ordre physique ou comportemental sera disqualifié.
  • Absence de type.
  • Nez busqué.
  • Prognathisme supérieur.
  • Dépigmentation totale de la truffe ou du pourtour de l'œil.
  • Œil vairon.
  • Oreilles franchement tombantes.
  • Anourie ou brachyourie, tant congénitale qu'artificielle.
  • Toute couleur autre que le blanc, le rouge ou la teinte champagne non souhaitable.
  • Marques rouges chez les sujets à robe blanc unicolore, marques blanches ou noires chez les sujets à robe rouge unicolore.

N.b.

  • Les mâles doivent avoir deux testicules d’aspect normal complètement descendus dans le scrotum.
  • Seuls les chiens sains et capables d’accomplir les fonctions pour lesquelles ils ont été sélectionnés, et dont la morphologie est de la race, peuvent être utilisés pour la reproduction.