Field Spaniel - Standard de race FCI 123
© Shutterstock

Field Spaniel - Standard de race FCI 123

Standard de race du Field Spaniel - Standard FCI N°123

Traduction : Prof. R. Triquet et M. Bridou, mise à jour par le Dr. Paschoud et le Dr. C. Guintard/ Version originale : (EN).
Origine : Grande Bretagne.
Date de publication du standard officiel en vigueur : 03.11.2014.
Utilisation : Leveur et rapporteur de gibier. Idéal pour la chasse devant soi ou comme compagnon de celui qui vit à la campagne. Ne convient pas à la ville.

Classification fci

Groupe 8 Chiens rapporteurs de gibier, chiens leveurs de gibier, chiens d’eau.
Section 2 Chiens leveurs de gibier.
Avec épreuve de travail.

Bref appercu historique

Le dressage de chiens de chasse à tir pour trouver du gibier vivant et/ou rapporter du gibier tiré et blessé est une tradition très ancienne, notamment en Grande Bretagne. Le Field Spaniel appartient à la catégorie des Spaniels leveurs de gibier, autrefois appelée « Spaniels de terrain », bien que les Spaniels soient capables d’effectuer les mêmes taches que les chiens rapporteurs de gibier. Le Field Spaniel est le résultat du croisement de l’ancien Sussex Springer et du Cocker Spaniel à la fin du XIXe siècle. Par deux fois la race a failli disparaître : en premier lieu, des mouvements de mode au début du XXe siècle ont pratiquement entrainé la perte de la race. Ensuite, en raison des effectifs très restreints de la race dans les années 50, le Kennel Club décida de lui retirer le statut de championnat, qui ne fut restauré qu’en 1969 grâce à la détermination farouche des éleveurs à maintenir la race. Le Field Spaniel ne jouit toujours pas d’une grande popularité au regard des normes modernes mais il s’avère être néanmoins un compagnon agréable pour l’habitant des campagnes.

Aspect général

Spaniel de chasse bien proportionné, noble, bien planté, construit pour l’activité et l’endurance.

Comportement / caractère

Exceptionnellement docile, actif, sensible, indépendant.

Tête

Donne une impression de haute lignée, de caractère et de noblesse.

Région crânienne

Crâne

Bien ciselé, à l’occiput nettement dessiné, sec sous les yeux. Cette région, si elle est épaisse, donne un aspect grossier à toute la tête. Sourcils légèrement levés.

Stop

Modéré.

Région faciale

Truffe

Bien développée à narines bien ouvertes.

Museau

Long et sec, ni en sifflet ni coupé au carré. De profil, il offre une courbe douce de la truffe à la gorge.

Mâchoires / dents

Les mâchoires sont fortes et présentent un articulé en ciseaux parfait, régulier et complet, c’est-à-dire que les incisives supérieures recouvrent les inférieures dans un contact étroit et sont implantées bien d’équerre par rapport aux mâchoires.

Yeux

Grand ouverts, mais en amande ; les paupières bien, tendues, ne laissent pas apparaître la conjonctive. Expression grave et douce.

Couleur noisette foncé.

Oreilles

Modérément longues et larges, attachées bas et bien frangées.

Cou

Long, fort et musclé, permettant au chien de rapporter son gibier sans fatigue excessive.

Corps

Dos

Fort, droit et musclé.

Rein

Fort, droit et musclé.

Poitrine

Bien descendue et bien développée. Côtes modérément bien cintrées. La longueur de la cage thoracique représente les deux tiers de la longueur du corps.

Queue

Attachée bas. Jamais portée au-dessus du niveau du dos. Joliment frangée et animée d’un mouvement vif.

Auparavant, la caudectomie était coutumière.

Queue coupée : Ecourtée d’un tiers.

Queue non coupée : Elle atteint approximativement le jarret. De longueur moyenne, proportionnée au reste du corps.

Membres

Membres antérieurs

Vue d’ensemble

Membres antérieurs de longueur moyenne.

Ossature de l’avant-bras droite et plate.

Epaule

Longue et oblique, bien inclinées en arrière.

Pieds antérieurs

Serrés, ronds, pourvus de forts coussinets ; pas trop petits.

Membres postérieurs

Vue d’ensemble

Forts et musclés.

Grasset (genou)

Modérément angulé.

Jarret

Bien descendu.

Pieds postérieurs

Serrés, ronds, pourvus de forts coussinets ; pas trop petits.

Allures

Le pas est long, sans précipitation, avec beaucoup d’impulsion de l’arrière. La démarche courte et piquée est un défaut.

Robe

Poil

Long, plat, luisant, de texture soyeuse. Jamais bouclé, court ni dur. Il est dense et résistant aux intempéries. Franges abondantes au poitrail, sous le corps et à l’arrière des membres, mais pas de franges du jarret au sol.

Couleur

Noir, noir et feu (noir marqué de fauve), bleu de Picardie, bleu de Picardie et feu, marron (foie), foie et feu (marron marqué de fauve), rouan foie, rouan foie et feu. Chez les chiens unicolores, du blanc ou du rouan est admis sur le poitrail.

Le noir et blanc, le marron et blanc, l’orange, le rouge ou le doré ne sont pas admis.

Taille et poids

Hauteur au garrot

Mâles et femelles : Approximativement 46 cm au garrot.

Poids

Mâles et femelles : Entre 18 et 25 kg.

Défauts

Tout écart par rapport à ce qui précède doit être considéré comme un défaut qui sera pénalisé en fonction de sa gravité et de ses conséquences sur la santé, le bien-être du chien et sa capacité à accomplir son travail traditionnel.

Défauts entraînant l’exclusion

  • Chien agressif ou peureux.
  • Tout chien présentant de façon évidente des anomalies d’ordre physique ou comportemental sera disqualifié.

N.b.

  • Les mâles doivent avoir deux testicules d’aspect normal complètement descendus dans le scrotum.
  • Seuls les chiens sains et capables d’accomplir les fonctions pour lesquelles ils ont été sélectionnés, et dont la morphologie est typique de la race, peuvent être utilisés pour la reproduction.