Contact

  • Votre élevage n'est pas référencé ?
    Cliquez ici
  • Newsletter
    Fermer
    Chercher une race

    Mon chien a le foie fragile

    Quelques plantes qui peuvent lui faire du bien

    Magazine Pharmanimal N°37 - Mars/Avril 2012
    Chez l’homme, des remèdes phytothérapiques (à base de plantes) sont fréquemment prescrits pour le foie. Même si les études spécifiques au chien sont rares, on peut recommander certains de ces traitements aux chiens malades ou âgés dont le fonctionnement hépatique est perturbé.

    Il est fréquent que le foie d’un chien soit malade sans que l’on s’en rende compte. Il continue à fonctionner apparemment normalement et un jour, quand les dégâts sont trop importants, des symptômes apparaissent : le chien mange moins, maigrit, vomit et des examens vétérinaires mettent alors en évidence un problème hépatique.

    A ce stade, la cause du problème reste généralement inconnue. Ce qui compte, c’est d’aider le foie à se régénérer (quand c’est encore possible) et à mieux fonctionner en lui apportant des éléments qui lui font du bien. la phytothérapie constitue une approche intéressante, notamment parce qu’elle ne provoque pas d’effets secondaires indésirables.

    Le chardon argenté ou chardon-Marie

    la silymarine est un ensemble de principes actifs extraits du fruit et de la graine du chardon argenté. Chez l’homme, le chardon est utilisé depuis des siècles pour lutter contre les « brûlures intérieures » d’origine hépatique. Il est souvent prescrit pour aider à lutter contre les « mauvaises graisses » qui s’accumulent dans le foie.

    L’excès de cholestérol n’est pas très courant chez le chien mais la silymarine a plein d’autres intérêts : elle stimule la production des sels biliaires (indispensables à la digestion des graisses) et l’évacuation de la bile, elle freine les processus inflammatoires en cours d’évolution dans le foie et elle favorise les synthèses protéiques (et donc la régénération du foie) qui a été lésé. la silymarine lutte aussi contre les phénomènes oxydatifs, responsables de l’aggravation des lésions.

    Autres plantes protégeant le foie

    La liste des plantes bienfaisantes pour notre foie et celui de nos animaux pourrait être très longue. En plus de l'artichaut, du pissenlit, du chardon argenté et du radis noir (…), il faut encore citer au minimum :
    • la réglisse (antioxydant puissant)
    • la fumeterre à petites feuilles, qui lutte contre les calculs biliaires
    • la chélidoine, souvent recommandée lors d’hépatite virale
    • le desmodium, une plante herbacée originaire d’Afrique, dont les feuilles contiennent des composés qui protègent les cellules du foie contre les dommages induits par certaines substances toxiques.

    La silymarine est souvent recommandée chez les chiens ayant souffert de leptospirose, de piroplasmose ou d’intoxication par les champignons. On a en effet montré qu’elle protège efficacement le foie du chien contre les toxines sécrétées par un champignon très dangereux, l’amanite phalloïde.

    L’artichaut

    l’artichaut est connu pour encourager le fonctionnement rénal (c’est un diurétique), mais le pouvoir détoxifiant de ses feuilles s’applique aussi au foie car il augmente la sécrétion et l’élimination biliaire. Il favorise ainsi l’élimination de tous les déchets qui sont normalement évacués avec la bile.

    L’artichaut stimule aussi le stockage de glucose dans le foie. Il est tout indiqué pour les chiens dont l’insuffisance hépatique entraîne des troubles digestifs.

    Attention toutefois à ne pas dépasser les doses prescrites sous peine de voir apparaître une diarrhée verte.

    Le pissenlit

    La racine de pissenlit est dépurative. Les composés qu’elle contient permettent de drainer l’organisme des déchets et des toxines. Le pissenlit stimule la circulation biliaire : une décoction de racines fraîches de pissenlit permet de doubler la sécrétion de bile chez le chien !

    Le radis noir

    Grâce à ses effets sur la production et l’élimination biliaire, le radis noir fait partie des plantes détoxifiantes.

    Il est indiqué pour accompagner des traitements médicamenteux de longue durée. La plupart des affections hépatiques entraînent une production accrue de radicaux libres à l’origine d’un stress oxydatif or le radis noir a des propriétés antioxydantes qui aident à limiter les lésions hépatiques.

    Conclusion

    Les maladies hépatiques sont assez courantes chez les chiens, avec parfois des prédispositions raciales particulières : intoxication du foie par le cuivre (chez le Bedlington terrier mais aussi le West Highland white terrier, le Skye terrier, le dalmatien, le dobermann et le Labrador retriever), accumulation de graisses dans le foie des schnauzers, etc. Même en l’absence de maladie, la fonction hépatique décline avec l’âge : le tissu hépatique est remanié, des infiltrations graisseuses se développent… Afin d’améliorer le confort et la durée de vie des chiens, n’hésitons pas à faire appel aux plantes pour soulager leur foie. La silymarine est par exemple disponible sous forme de spécialités humaines et vétérinaires et d’autres médicaments vétérinaires contiennent plusieurs extraits des plantes citées ci-dessus, en particulier l’artichaut.


    Mars 2014, 7318 lectures Chiens / Conseils
    Pascale Pibot pour Pharmanimal N°37 - Mars/Avril 2012