Siamois, balinais, oriental, mandarin (Balinais, Oriental, Siamois, Mandarin)

Standard de race

Balinais
Balinais
Oriental
Oriental
Siamois
Siamois
Mandarin
Mandarin
Races ou variétés apparentées : Balinais Oriental Siamois Mandarin

Photo

C. Hermeline / BMP

Description Générale

Variété à poil mi-long de l’Oriental, le Mandarin idéal est un chat longiligne, élégant, svelte et bien musclé. Combinant harmonieusement une ossature fine et une musculature souple et ferme, c’est un chat athlétique aux lignes fluides. Il se révèle d’une densité étonnante quand on le manipule. Sa robe mi-longue adoucit sa silhouette et le fait paraître un peu plus lourd que l’Oriental alors que sa morphologie est strictement identique.
La tête forme un triangle allongé. Les oreilles, grandes et larges à la base, et les yeux placés en biais vers le nez en accentuent les lignes triangulaires. Le cou est long et délié. Le corps 1ong, tubulaire et haut sur pattes se termine par une queue en panache.
Le Mandarin doit être parfaitement équilibré, l’harmonie générale ne devant pas être altérée par la présence d’une caractéristique morphologique extrême isolée.
Doté d’une forte personnalité, le Mandarin est vif et bavard.

Tête

vu de face, la tête, de taille moyenne, est longue et triangulaire. Le crâne et le front sont plats ou légèrement arrondis.
On accepte trois types de profil : parfaitement droit, légèrement convexe ou en deux plans, le plan du front prolongeant le plan du nez sans cassure.
Les joues sont plates. Des bajoues sont autorisées chez les mâles adultes.

Museau

vu de face, le nez s’inscrit dans le triangle de la tête, sans pinch. L’extrémité du nez ne doit pas être étroite. De profil, le nez est long et droit.
Les mâchoires sont moyennes. Le menton est ferme, en ligne avec le bout du nez.

Yeux

de taille moyenne, les yeux sont de forme orientale. En amande et bien espacés, ils sont inclinés vers le nez en harmonie avec le triangle de la tête. La couleur des yeux est du vert le plus intense possible. Les yeux impairs (vert et bleu) sont acceptés chez les particolores. Les yeux impairs et les yeux bleus sont acceptés chez les Mandarins blancs.

Oreilles

grandes, larges à la base, bien espacées, les oreilles prolongent le triangle de la tête.

Encolure

longue, fine et élégante, l’encolure dégage bien la tête des épaules.

Corps

de type oriental et de taille moyenne, le corps est long, tubulaire et ferme. Il est athlétique, avec une musculature ferme, souple et sèche. Les épaules et les hanches sont de même largeur. L’ossature est fine.

Queue

longue et fine, la queue est fournie et portée avec légèreté comme une plume d’autruche. Elle est en harmonie avec la longueur du corps et la hauteur des pattes.

Pattes

longues et fines, les pattes sont en harmonie avec la longueur du corps. Leur ossature est fine, leur musculature ferme et sèche.

Pieds

ils sont ovales et petits.

Robe

mi-longue et fine, la fourrure est soyeuse et couchée sur le corps. Il n’y a pratiquement pas de sous-poil. La robe est plus courte sur les épaules et va en s’allongeant sur les flancs. Les culottes et la queue sont bien fournies. Il ne doit pas avoir de collerette.

Condition

ni gras ni maigre, la finesse du Mandarin ne doit pas être confondue avec de la maigreur.

Tolérances

Marques tabby fantômes et développement incomplet de la fourrure chez les chats de moins de 12 mois.

Pénalités

Corps court ou massif, pattes courtes, ossature lourde.
Tête ronde et large. Museau court. Pinch. Cassure dans le profil.
Manque de menton ou menton proéminent.
Yeux petits, ronds, insuffisamment inclinés.
Fourrure courte, rêche ou grossière.
Absence de panache à la queue.

Refus de tout titre

Sous-poil (robe double). Taches blanches sauf chez les particolores.
Yeux or ou cuivre.
Fautes et défauts généraux éliminatoires en exposition.

Date de Mise à Jour sur Eleveurs-Online

25 Mai 2005


Newsletter Eleveurs-Online

Recevez notre lettre d'information en cliquant sur le bouton

Inscription newsletter