Angora turc

Standard de race


Copyright: © Eric Isselée - Fotolia

Description Générale

Race très ancienne originaire d’Asie Mineure, l’Angora Turc idéal est un chat gracieux et parfaitement équilibré, avec une robe fine et soyeuse. Quand on le manipule, on est surpris par son poids et par la densité de sa musculature qui contrastent avec la délicatesse de sa vaporeuse fourrure. Les chats de cette race sont intelligents, actifs et curieux, et exigent d’être manipulés gentiment mais fermement. L’élégance est toujours plus importante que la taille, ce point précis devant être particulièrement pris en compte lorsque l’on compare les mâles et les femelles.

Tête

de taille petite à moyenne par rapport au corps, la tête vue de face forme un triangle adouci. De profil, on voit deux lignes droites. La première va du dessus de la tête jusqu’aux yeux et forme le crâne et le front. La seconde qui prolonge la première va des yeux jusqu’au bout du nez. Ces deux lignes ne doivent pas être en continuité l’une de l’autre mais forment un angle très ouvert au niveau des yeux.

Museau

à peine arrondi, le museau termine le triangle formé par la tête, sans pinch. Le menton est ferme.

Yeux

grands, en forme d’amande, les yeux sont placés légèrement de biais. La couleur des yeux doit correspondre avec celle de la robe.

Oreilles

grandes, larges à la base, les oreilles sont placées haut sur la tête et de manière verticale. Légèrement pointues à l’extrémité, elles sont bien fournies.

Encolure

assez longue, l’encolure est mince et gracieuse.

Corps

de format foreign, le corps est long, fin et musclé. La poitrine est étroite et les épaules sont aussi larges que les hanches. La musculature est ferme et attachée sur une ossature fine.

Pattes

longues, les pattes postérieures étant plus longues que les antérieures.

Pieds

de forme ovale, les pieds sont petits et délicats. Des touffes de poils entre les doigts sont très souhaitables.

Queue

large à la base, la queue est longue et va en s’effilant. Elle est toujours bien fournie et portée en panache comme une plume d’autruche.

Robe et Texture

mi-longue, la fourrure est soyeuse et fine, avec peu de sous-poil. Brillante et vaporeuse, elle est plus longue au niveau de la collerette, des culottes, sous le ventre et sur la queue. La fourrure peut présenter de légères frisures sous le ventre. Il existe des variations saisonnières notables.

Tolérances

Chez les mâles adultes, on tolère une tête plus large et des oreilles plus écartées.
La fourrure des jeunes Angoras Turcs atteint son plein développement après le premier hiver. Les culottes et la collerette mettent deux à trois ans pour se développer entièrement. Les chatons peuvent avoir une fontanelle ouverte sur le front et une bosse de croissance sur le bout du nez.

Pénalités

Allure grossière.
Poitrine, hanches ou épaules larges.
Ossature lourde.
Queue courte.
Cassure dans la ligne du profil.
Nez busqué.
Pinch.

Refus de tout titre

Taches blanches chez les chats non particolores
Corps cobby.
Tête ou corps oriental.
Fautes et défauts généraux éliminatoires en exposition.

Date de Mise à Jour sur Eleveurs-Online

24 Mai 2005


Newsletter Eleveurs-Online

Recevez notre lettre d'information en cliquant sur le bouton

Inscription newsletter