Maine Coon - Standard de race
© Shutterstock

Maine Coon - Standard de race

Standard de race du Maine Coon - Standards LOOF – version applicable au 1/1/2020

Introduction

Le Maine Coon est un chat à poil milong natif de l’Etat du Maine, sur la côte est des Etats-Unis. La race s’est développée à partir de croisements entre des chats de ferme locaux et d’autres chats aux origines mal cernées, importés par les immigrants européens et qui ont su s’adapter aux conditions de vie et au climat difficiles de la région.

Remarques importantes

Le type ne doit pas être sacrifié à la taille, ni la taille au type. Les mâles sont nettement plus imposants que les femelles.

Tête

En longueur comme en largeur, la tête est de bonne taille avec des pommettes hautes et saillantes. De profil, le front est haut et légèrement arrondi, suivi d’une légère courbe concave, sans stop, avant le nez qui est droit. Le crâne est légèrement arrondi.

Museau

De face, le museau semble s’emboîter dans un carré. De profil, le museau se détache nettement du crâne et n’est jamais ni pointu ni étroit. Le nez, les lèvres et la pointe du menton sont alignés sur la même verticale renforçant l’impression « carrée » du museau. Le menton est épais, ferme et fort. L’équilibre des proportions entre la tête et la longueur du museau est essentiel.

Yeux

Grands, légèrement ovales et bien espacés l’un de l’autre, les yeux sont implantés en oblique mais peuvent apparaître ronds quand le chat est attentif. Toutes les couleurs d’yeux sont acceptées sans relation avec la couleur de la robe.

Oreilles

Grandes, larges à la base, placées haut sur la tête (voir les tolérances), les oreilles sont séparées l’une de l’autre par un espace équivalent à la largeur de la base d’une oreille. Modérément pointues, elles sont très légèrement inclinées vers l’extérieur. Elles sont bien fournies et des plumets (lynx tips) sont souhaitables.

Encolure

De taille moyenne, l’encolure est bien musclée.

Corps

De format long et puissant, le corps est de grande taille, bien musclé, avec une poitrine large. De forme rectangulaire, il ne doit cependant montrer aucune exagération qui viendrait nuire à l’équilibre général.

Corps

De format long et puissant, le corps est de grande taille, bien musclé, avec une poitrine large. De forme rectangulaire, il ne doit cependant montrer aucune exagération qui viendrait nuire à l’équilibre général.

Pattes

Solides, avec une musculature puissante et une ossature forte, les pattes sont moyennement hautes, ce qui renforce l’apparence rectangulaire du corps.

Pieds

Grands et ronds, avec cinq doigts à l’avant et quatre à l’arrière, les pieds présentent une importante pilosité interdigitale.

Queue

Longue, la queue doit idéalement atteindre la base de l’omoplate. Large à la base, elle est particulièrement bien fournie de poils longs qui forment des mèches souples et se termine en pointe.

Robe et texture

Courte sur les épaules et les cuisses, la fourrure s’allonge graduellement sur les flancs pour atteindre sa pleine longueur sur le ventre et les culottes. Recherchée sous la gorge, la collerette ne s’étend pas sur la poitrine. La texture est soyeuse tout en ayant de la tenue et tombe naturellement de chaque côté du corps. Le sous-poil est fin.

La longueur de la fourrure et la densité du sous-poil varient avec les saisons et une robe nettement plus courte en été ne doit pas être pénalisée en jugement.

Tolérances

Le Maine Coon est une race longue à arriver à maturité et il doit en être tenu compte en jugement.

Les adultes présentent une évolution caractérisée par un élargissement de la tête qui fait paraître les oreilles plus petites et plus basses. Une légère bosse est autorisée sur le bout du nez.

Pénalités

  • Profil droit.
  • Stop.
  • Bosse prononcée sur le nez.
  • Menton fuyant.
  • Museau court ou pointu.
  • Robe courte en hiver ou d’égale longueur.
  • Absence de pilosité interdigitale.
  • Sous-poil laineux.
  • Tache blanche chez les chats autres que les particolores.

Refus de tout titre

  • Corps court et trapu.
  • Ossature fine.
  • Manque de structure ou de musculature.
  • Aplombs incorrects (ni droits, ni parallèles).
  • Polydactylie (nombre de doigts incorrect).
  • Chat particolore n’ayant pas du blanc aux quatre pieds.

Disqualification

Fautes et défauts généraux éliminatoires en exposition.